Basket : le Français Evan Fournier rejoint les Magic d’Orlando

Basket : le Français Evan Fournier rejoint les Magic d’Orlando

Evan_Fournier couvUne star française du basket va ainsi jouer en Floride à partir de maintenant : Evan Fournier qui était depuis deux ans à Denver (Colorado) et a été échangé par Orlando contre un autre joueur.

Né en 1992 à Saint-Maurice (près de Paris), Evan Fournier a joué en élite française pendant seulement 3 ans, dans les clubs de Nanterre et de Poitiers, avant d’être happé par la NBA et les Nuggets de denver. Son coach avait déclaré qu’il jouerai peu, mais il a participé à 38 rencontres lors de sa première saison, et 76 match l’an passé, ce qui a permis de le lancer dans le grand bain du basket américain, avec une moyenne de 19mn jouées, 8,4 points par match et un record personnel de 27 points durant un match. A 21 ans, cet arrière d’1,98m est donc à l’orée d’une belle carrière qui devrait prendre son essor en Floride. Selon les commentaires, Evan Fournier a pris en épaisseur et en maturité après ces deux années à Denver. Qui plus est, il a été pré-sélectionné en équipe de France pour la coupe du monde en Espagne qui débute le 30 août (et dure jusqu’au 14 septembre). L’ab- sence de tony Parker de cette coupe du monde (il se réserve pour le championnat d’Europe 2015) crée des espaces en équipe de France et pourrait ainsi permettre à Evan Fournier d’y trouver sa place.



Related Articles

Traité commercial transatlantique : ça traîne

Le TIPP, beaucoup en rêvent (et beaucoup le redoutent), mais en tout cas, alors qu’il était annoncé comme imminent, il semble ne plus avoir de calendrier bien défini. Il s’agit d’un traité de grande importance, car il établirait un libre marché entre les Etats-Unis et l’Union Européenne. Le but : faire sauter les frontières commerciales. Or le secrétaire d’Etat français au Commerce Extérieur, Matthias Fekl, a admis début mai (à nos confrères de l’AFP) lors du symposium mondial des CCE (à Miami Beach) que les négociations avec les US , « Pour l’instant ça n’avance pas, (mais) je ne considère pas qu’on entre dans une négociation en disant il faut conclure le plus vite possible et à tout prix, et je ne dis pas non plus que ce sera nécessairement raté, il faut à chaque étape défendre nos intérêts ».

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !