Les French Weeks reviennent! (interview)

Les French Weeks reviennent! (interview)

Les 7èmes French Weeks – lancées par la FACC en partenariat avec le consulat de France – se dérouleront du 23 octobre au 13 novembre 2014. Le moment est donc venu de faire le point avec Philippe Létrilliart, consul général de France à Miami, et avec Séverine Gianèse-Pittman, présidente de la FACC (French-American Chamber of Com- merce). Le programme sera ici : http://www.frenchweeksmiami.com

Letrilliart Gianese

Séverine Gianèse-Pittman, présidente de la FACC (French-American Chamber of Commerce) et Philippe Létrilliart, consul général de France à Miami. (crédit photo : Courrier de Floride)


LE COURRIER DE FLORIDE : Quel fut le bilan de l’édition 2013 des French Weeks ?

Séverine GIANESE-PITTMAN : Le bilan était bon l’an passé, avec notamment un volet culturel plus important et la visite de la ministre déléguée aux français de l’étranger, Mme Helene Conway-Mouret qui a ainsi contribué à mettre en lumière le dynamisme français en Floride. Nous poursuivrons donc sur le même format cette année, avec des French Weeks qui vont durer trois semaines, marquées par une soirée d’ouverture à la résidence consulaire (avec une dégustation de produits français), et une soirée de clôture. Entre les deux, nous développerons beaucoup d’événements autour de nos trois axes traditionnels : économie (industrie et commerce), culture et gastronomie. La visite de M. l’ambassadeur des Etats-Unis est aussi chaque année un temps fort des French Weeks.

 Logo French WeeksPhilippe LETRILLIART : Les French Weeks c’est un moment français, mais qui s’adresse à des publics très différents. Les expatriés français bien entendu, qui ont ainsi chaque année un moment de convivialité pour eux, mais aussi les autres résidents de Floride, de toutes origines, qui apprécient la culture et la gastronomie française. Nos partenaires floridiens peuvent ainsi à cette occasion découvrir notre force industrielle, nos commerçants et nos artisans français, notre savoir-faire. Et les French Weeks plaisent aussi beaucoup aux personnes originaires d’Amérique Latine.

 

LE C.D.F : Y a-t-il un impact culturel et diplomatique important de la France en Floride grâce à des fers de lance comme les French Weeks ?

S.G-P : C’est indéniable. La « marque France » fascine toujours, et il y a un réel enthousiasme. L’impact médiatique est de plus en plus important, et les conséquences économiques de nos actions sont palpables, concrètes. Le but c’est effectivement de montrer le savoir-faire et l’innovation française en Floride. Certaines marques françaises présentes ici n’étant d’ailleurs pas encore mises en lumière en tant que telles, en tant que françaises.

 P.L : Oui, il y a une vraie « demande de France » à Miami. Nous, les Français, nous nous sommes installés dans le paysage floridien de manières qualitative et durable – ce qui est aussi une preuve de réussite. Notre présence se développe aussi beaucoup dans le centre et le nord de l’Etat. Les Français qui s’installent en Floride apportent avec eux une grande diversité professionelle ; ils sont « multisecteurs », et c’est aussi pour cette raison que les French Weeks ont un programme très varié.

 

LE C.D.F : Le déménagement en juin de la FACC deux étages en dessous du consulat aide à l’organisation ?

S.G-P : Oui, cela facilite beaucoup toutes nos actions en commun.

P.L : Nous pouvons ainsi travailler de manière plus étroite, et tout cela forme une belle équipe. Il fallait vraiment qu’on se rapproche. C’est l’illustration de la diplomatie économique au quotidien. Et les French Weeks sont le symbole du partenariat fort entre le consulat et la chambre de commerce.

 

LE C.D.F : Alors, quelles seront les nouveautés cette année ?

S.G-P : Vous avez déjà mentionné les concerts de Patrick Bruel dans vos colonnes. Nous attendons la publication prochaine du programme du Miami-Nice Jazz festival, qui l’an passé fut de très bonne qualité. Pendant le cocktail d’ouverture, nous recevrons d’ailleurs une délégation de Nice, avec la présence de son président de Chambre de Commerce et d’Industrie, M. Bernard Keynoff. La Martinique et la Guadeloupe sont également de plus en plus investies dans les French Weeks. Nous renouvellerons l’exposition de peintres français ; les French Spice qui devraient compter encore plus de restaurants participants ; nous travaillons aussi sur l’organisation d’un « French Salon & Spa » car la beauté et le bien-être sont un autre volet de l’activité économique française ici.  Le sport sera aussi à l’honneur avec les tournois de Golf et de Tennis.  Et bien entendu nous organiserons de nouveau toutes les tables rondes sur les différents secteurs économiques : le luxe, les produits agricoles, les jeunes entrepreneurs, l’implantation d’entreprise… Et il y aura aussi des projections de films en partenariat avec la FIU et la MEUCE !

 P.L : Le nouvel ambassadeur de France aux Etats-Unis est invité et le cas échéant pourrait intervenir sur des sujets économiques. En cet anniversaire du centenaire de la Grande Guerre, le 11 novembre étant l’occasion de réaffirmer fortement l’amitié entre la France et les Etats-Unis.

La Riviera French Spice 5



Related Articles

5 comments

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !