De plus en plus de Français partent s’installer à l’étranger

C’est ce qu’explique une commission d’enquête parlementaire présidée par le secrétaire général de l’UMP Luc Chatel, commission qui ne sera rendue publique que le 14 octobre prochain. Cette commission, au sujet de laquelle son rapporteur PS Yann Galut dénonce les critiques de l’UMP, fait en effet déjà polémique. Le nœud du sujet est le suivant : en ce qui concernent l’expatriation des Français à l’étranger, la gauche et la droite s’accordent, c’est une tendance qui s’affirme depuis une dizaine d’années. Mais là où politiques de gauche et politiques de droite ne sont pas d’accords, c’est au sujet de l’interprétation qu’il faudrait donner à ces chiffres : entre 1,7 et 2,5 millions de Français vivent aujourd’hui à l’étranger, avec une augmentation régulière de 2 à 4 % depuis une dizaine d’années. Pour Yann Galut (PS) ces chiffres ne font que traduire les effets de la mondialisation alors que selon Luc Châtel, il s’agirait d’un « exil des forces vives ». Deux interprétations qui ont eu pour conséquences la production d’un contre rapport qui sera donc ajouté au rapport de Yann Galut adopté mardi.

photo

Dans ce contre rapport, sera souligné le fait que l’expatriation des Français s’est accélérée en 2011-2012. Pour Luc Chatel, il est important que les Français sachent que « nous entendons nos concitoyens qui se sentent obligés de quitter la France pour de mauvaises raisons. A commencer par l’impression que la réussite y est devenue impossible. Du fait d’une mentalité anti travail, de la pression fiscale absurde, du chômage persistant, de l’absence de perspective d’évolution, du poids de la dette sur les générations à venir… »



Related Articles

1 comment

Write a comment
  1. carlcatar
    carlcatar 14 octobre, 2014, 17:32

    Droite comme gauche sont fautives et responsables du fait. La droite, parce qu’ils n’ont jamais su donner la possibilité aux « forces vives » de s’exprimer sur le territoire français, et la gauche, d’avoir accepté une vague d’insécurité civile et produire une augmentation constante des charges des entreprises et autres artisans qui n’ont eu autre alternative que celle de s’expatrier avec leurs savoirs et connaissances pour en faire le bonheur d’autres peuples.
    Depuis le Mitterrandisme la quantité de hauts diplômés des universités Françaises se voyaient attribuer des CDD à longue durée aussi bien dans des entreprises privées subventionnées par l’État que par l’État lui-même.
    Je pense qu’il est temps pour les politiques d’arrêter la langue de bois et de continuer à se positionner en victimes d’un fait social. D’ailleurs cela donnerait du repos à leurs fonds de culotte s’ils se bougeaient un peu plus leurs fesses en justifiant le salaire qu’ils reçoivent. Ils doivent commencer à accepter qu’ils sont dans l’erreur totale des décisions et choix pris depuis Charles DeGaule.

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !