Le procès le plus incroyable de l’année

En 2008, Isabella se présente à la société de productions pornographiques BangBros : la jeune portoricaine souhaite devenir « actrice » dans ce genre de films. Le 13 février de cette même année, le film est tourné, près de l’aéroport de Miami. Il lui rapporta 1000$. Le 11 avril 2014, 6 ans plus tard, elle engage des poursuites judiciaires contre la société BangBros ; 11 pages de ce qu’il est permis de qualifier de très adroit stratagème ! Qu’on en juge : Isabella déclare que son contrat de l’époque avec BangBros était illégal car elle était mariée. Car non seulement l’Etat de Floride fait partie des 21 Etats américains dans lequel l’adultère est illégal, mais on y encours également jusqu’à 60 jours de prison et une amende de 500 $ pour tout homme ou femme, marié(e) ou célibataire qui se livre à « l’impudicité ou à un comportement lascif ». Donc, selon Isabella, les relations sexuelles contractualisées entre BangBros et elles seraient illégales. Il y a vraiment d’incroyables moyens de gagner de l’argent en jouant avec les lois (et son corps) aux Etats-Unis !


Tags assigned to this article:
FlorideMiamiprocès

Related Articles

Miami au centre du scandale de la FIFA

La Floride est l’un des Etats des USA qui s’intéressent le plus au « soccer », néanmoins le récent scandale au sein de la fédération internationale de football (FIFA) ne va pas être pour améliorer les relations entre les Américains et ce sport peu considéré de ce côté de l’Atlantique. D’ailleurs, c’est le FBI qui a réussi à faire tomber Sepp Blatter, président omnipotent de la FIFA. Un film à sa gloire venait de sortir aux Etats-Unis (avec Gérard Depardieu !), que les principaux journaux américains ont moqué. Quelques jours après avoir été réélu à la tête de la FIFA, Blatter a donc été contraint à démissionner début juin. Il faut dire qu’entre temps ses lieutenants avaient été inquiété par le FBI.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !