Le procès le plus incroyable de l’année

En 2008, Isabella se présente à la société de productions pornographiques BangBros : la jeune portoricaine souhaite devenir « actrice » dans ce genre de films. Le 13 février de cette même année, le film est tourné, près de l’aéroport de Miami. Il lui rapporta 1000$. Le 11 avril 2014, 6 ans plus tard, elle engage des poursuites judiciaires contre la société BangBros ; 11 pages de ce qu’il est permis de qualifier de très adroit stratagème ! Qu’on en juge : Isabella déclare que son contrat de l’époque avec BangBros était illégal car elle était mariée. Car non seulement l’Etat de Floride fait partie des 21 Etats américains dans lequel l’adultère est illégal, mais on y encours également jusqu’à 60 jours de prison et une amende de 500 $ pour tout homme ou femme, marié(e) ou célibataire qui se livre à « l’impudicité ou à un comportement lascif ». Donc, selon Isabella, les relations sexuelles contractualisées entre BangBros et elles seraient illégales. Il y a vraiment d’incroyables moyens de gagner de l’argent en jouant avec les lois (et son corps) aux Etats-Unis !


Tags assigned to this article:
FlorideMiamiprocès

Related Articles

1 milliard d’euros de tableaux auraient été cachés par des Français aux Bahamas (affaire Wildenstein)

Le quotidien Le Figaro aurait pu publier son article dans sa rubrique « Fait Divers » ou « Art », mais c’est directement dans la section « Economie » qu’il a placé la dernière révélation en date sur « l’affaire Wildestein » sous ce titre : « Fraude fiscale: un milliard d’euros en tableaux caché aux Bahamas ». Effectivement, le montant est assez élevé et constituerait un record de fraude fiscale (en cas de condamnation des protagonistes qui sont pour le moment présumés innocents). C’est le mensuel Challenges qui a révélé cette affaire : le fisc français aurait ainsi trouvé des toiles de maîtres en grand nombre aux Bahamas. L’administration cherche depuis janvier 2013 à retrouver l’héritage de Daniel Wildenstein dont une grande part aurait (selon les accusations) été dissimulé.

Tourisme francophone en Floride : de belles perspectives d’avenir

Mercredi 13 mai, les chambres de commerce franco-américaine de Miami et Québec-Floride organisaient à la Desjardins Bank de Hallandale, en partenariat avec le journal Le Courrier de Floride, le network mensuel dédié aux professionnels francophones de Floride, mais une première partie avait cette fois été dédiée aux professionnels du tourisme. Une trentaine de chefs et cadres d’entreprises de ce secteur, français et québécois étaient présents afin de se rencontrer et se concerter sur ce thème. Justine Croteau et Pascale Villet (directrices de la CCQF est de la FACC) ont exposé les données d’actualités du tourisme en Floride en introduction, avant que les consuls du Canada et de France, Louise Léger et Philippe Létrilliart, ne dressent l’état des lieux de leurs forces touristiques respectives, qui sont différentes mais souvent complémentaires, en tout cas au regard des nombreuses entreprises francophones qui s’adressent à ces touristes.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !