French Spice : une bonne occasion de découvrir les restaurants français

French Spice : une bonne occasion de découvrir les restaurants français

Logo French Spice

Comme l’an passé, les French Spice et les Café Spice reviennent. Ils permettent du 23 octobre au 13 novembre de goûter la cuisine française de Miami dans tous les restaurants partenaires, soit avec 15% de réduction, soit avec des prix fixes (et bon marché) : des déjeûners à $19 ou $23 et des dîners à $33 ou $39.

PARTICIPANTS :

(D’autres adresses s’ajouteront, consultez le site internet http://www.frenchspicemiami.com )

– La Riviera

http://www.larivieramiami.com

– La Villa Azur

http://villaazurmiami.com

– Côté Gourmet Miami

http://www.cotegourmet.com

– La Gloutonnerie

http://www.lagloutonnerie.com

– Semilla

http://semillamiami.com

– Atrio at the Conrad Miami

http://conradhotels3.hilton.com

 

JP Bernard

Jean-Philippe Bernard, patron de la Villa Azur à South Beach (Miami). (Crédit photo : JP Bernard).

Jean-Philippe Bernard, le patron du restaurant la Villa Azur à South Beach, nous en dit plus sur les French Spice :

 

LE COURRIER DE FLORIDE : Votre menu « French Spice » est-il très différent du « Miami Spice » ?

JEAN-PHILIPPE BERNARD : Cette année nous avons préféré offrir 15% de réduction sur toute notre carte afin de donner un large choix à notre clientèle. Ainsi le client si il le souhaite pourra revenir et savourer d’autres plats, la carte complète de Villa Azur leur est proposée. Par ailleurs, nous combinons le French Spice avec notre happy hour, donc les cocktails au bar sont à 50% du dimanche au mercredi. Notre clientèle pourra profiter d’un bon apéro avant de diner à la française dans le jardin.

LE CDF : Le French Spice vous apporte-t-il une clientèle spécifique ?  

J-P.B : Le French Spice encourage les gens à sortir un peu plus pour profiter d’une offre très intéressante et essayer de nouveaux restaurants qu’ils n’osent peut-être pas tester en temps et prix régulier. Le French Spice ouvre plus l’esprit et le client se laisse tenter plus facilement.

LE CDF : Faire des tarifs discounts (avec tous ces « spices »), ce n’est pas très Français !?! 

J-P.B : C’est tout à fait vrai, ce n’est pas du tout français, mais en étant à Miami, où aux Etats-Unis tout simplement, il faut s’adapter et finalement c’est un bon concept, c’est du bon marketing qui encourage la clientèle à tester de nouveaux endroits, ca élargit l’esprit du client et donne de belles opportunités à l’entreprise de toucher de nouveaux consommateurs.

LE CDF : Pour cette rentrée 2014, avez-vous d’importants changements sur votre carte ? 

J-P.B : Nous évoluons constamment et pour cette année se sont rajoutés au menu entre autres “les crevettes tièdes à l’huile d’olive et basilic”, les “ravioles à la truffe”, “le filet de porc et sa purée maison à l’huile d’olive organique”, en dessert le “Paris-Brest » et bien d’autres qu’il faut venir déguster pendant ces French Spice !

La Riviera French Spice 5

 

Autre articles : 

Le programme des French Weeks 2014

Interview de Patrick Bruel

Voir notre article sur le French Salon & Spa

Voir notre article sur l’événement golf

Interview du Consul de France et de la présidente de la FACC



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !