Gildas Dousset lutte toujours pour faire reconnaître son mariage

Soutenu par le centre national des droits pour les gays basé sur la Côte Ouest, à San Fransisco, ce jeune originaire de Pornic (en Bretagne) est devenu l’un des symboles de la lutte homosexuelle. Ouest France a raconté son histoire hier et Le Courrier de Floride en parlait déjà en juin dernier, alors que ce jeune homme de 31 ans soit passé en boucle sur les chaines d’information du pays. En cause, une histoire d’argent, sur fond de lutte pour la reconnaissance de son mariage homosexuel. En couple depuis 2008, installé aux Etats-Unis depuis 2009 et marié depuis 2013, Gildas Dousset aurait dû, en s’inscrivant en journalisme à la Florida Atlantic University, bénéficier du tarif préférentiel destiné aux couples mariés, une somme d’un peu moins de 200 dollars contre les quelques 720 dollars demandés aux étudiantes célibataires. Seulement, impossible pour Gildas Dousset de faire reconnaître son union avec le journaliste de voyage Floridien Paul Rubio. En effet la FAU est une université liée à la politique de la Floride menée par le gouverneur républicain actuel Rick Scott, qui n’est pas en faveur du mariage homosexuel. Si la situation peut évoluer en faveur du jeune pornicais à l’occasion des prochaines élections du gouverneur de Floride qui auront lieu le 4 novembre prochain, son dossier est bel est bien bloqué pour le moment.

Paul-Rubio-Gildas-Dousset-mariage-600x350

Paul Rubio et Gildas Dousset (Crédit photo : D.R – Paul Rubio)

Un dossier universitaire et judiciaire qui arrive alors que depuis début 2014, la Floride a été le théâtre de plusieurs faits d’actualité sur le sujet. En effet en janvier dernier, six couples homosexuels ont porté plainte contre l’État de Floride, dans l’espoir que celui-ci soit forcé par la justice de lever son interdiction du mariage gay qui y est actuellement en vigueur.



Related Articles

Livres : « Miami la cubaine »

Le 21 juin devait sortir aux Presses Universitaires de Rennes un livre de Violaine Jolivet intitulé : « Miami La Cubaine : Géographie Relationnelle D’une Ville-Carrefour Entre Les Amériques » dont voici le résumé : « Une analyse sociale et géographique de Miami soulignant l’influence démographique de Cuba. L’auteure montre le rôle de l’élite hispanophone dans le développement de la ville, ce qui se vérifie par l’appropriation des territoires, la présence culturelle et les rapports de pouvoir. » Ceux qui s’intéressent à la Magic City devraient trouver l’occasion de s’y informer très sérieusement !

3 comments

Write a comment
  1. Bosson
    Bosson 29 décembre, 2014, 14:48

    Aussi le mariage interracial est interdite en floride et personne n’en parle .
    je suis de la Cote d’Ivoire ,mon Mari est Americain blanc depuit 2001 notre mariage est un enfer cause par le autorités de la floride du Sud,donc mon combat continu, j’ai besoin de votre soutien.

    Reply this comment
  2. Bouyer Philippe
    Bouyer Philippe 15 octobre, 2014, 08:54

    Bonjour de Pornic! Merci pour votre article sur mon compatriote pornicais Gildas Dousset. J’ aimerais savoir si il possède un comité de soutien ou si une pétition existe pour l’aider dans son combat.

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !