Maison Blanche, la responsable du Secret Service démissionne

Elle avait pris ses fonctions il y a tout juste un an, après avoir passé une bonne partie de sa carrière en Floride, où elle est née. Julia Pierson, responsable de la sécurité du Président Barack Obama et de sa famille, a donné sa démission début octobre, suite à la présence fin septembre auprès du Président, d’un vigile potentiellement dangereux. L’homme était porteur d’un pistolet, ce qui est interdit par le protocole de sécurité en vigueur à la Maison Blanche. De plus, une enquête a révélé qu’il avait un casier judiciaire. Dix jours auparavant, un ancien soldat de la guerre d’Irak avait réussi à s’introduire dans la Maison Blanche en passant par-dessus une des grilles du bâtiment armé d’un couteau. Il avait finalement été arrêté, non sans avoir pénétré dans le Saint des Saint. L’homme avait déjà été aperçu et contrôlé aux alentours de la Maison Blanche en juillet dernier. Il n’avait cependant pas été arrêté même s’il était en possession d’armes. L’épisode du 30 septembre a donc été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. En donnant sa démission, Julia Pierson a déclaré qu’il y avait eu des failles « inacceptables » au sein de son service. Des failles inacceptables, mais qui ne sont pas propres au « règne » de Julia Pierson. De nombreux scandales avaient en effet secoué le Secret Service avant qu’elle ne prenne son poste, et gageons que ceux-ci ne s’arrêteront pas avec son départ.

washington-maison-blanche-img

La Maison Blanche

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois que le Secret Service est en ligne de mire suite à de tels évènements pouvant compromettre la sécurité du Président. Cette agence gouvernementale, qui dépend du Département de la Sécurité Intérieure des États-Unis avait également été montrée du doigt en mars dernier. Alors que Barack Obama était en voyage politique aux Pays-Bas pour évoquer le sujet de la crise Ukrainienne, trois agents du Secret Service avait été retrouvé ivres morts dans le hall de leur hôtel d’Amsterdam. Mis à pied, ils avaient été renvoyés sur le champ aux États-Unis. Après Julia Pierson, c’est Joseph Clancy, un ancien professeur d’histoire devenu agent secret puis chargé de la sécurité d’évènements d’envergure nationaux, qui dirigera désormais le Secret Service.



Related Articles

APOCALYPSE NOW : Les Américains et la fin du monde

La présence du thème de l’Apocalypse dans la culture populaire américaine frise à l’obsession depuis quelques années. En réalité, elle n’est jamais vraiment passée de mode mais a connu un fort renouveau à la suite du 11 septembre 2001. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil à la quantité de productions de films, séries télévisuelles, jeux vidéo, livres, manuels de survie qui inondent non seulement le marché américain mais s’exportent tout aussi bien en Europe.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !