Danny Salbo : le « Monsieur Bâtiment » de Floride

Danny Salbo : le « Monsieur Bâtiment » de Floride

Danny Salbo est certainement l’un des plus connus des francophones de Floride, d’une part grâce au marketing très offensif de ses entreprises, mais aussi et surtout parce qu’il fait partie de ces bâtisseurs dont l’énergie et les bons conseils sont recherchés. Portrait.

Danny Salbo, c’est le plus francophone des Américains de Floride. Né dans le Massachussetts il a grandi à Drummondville au Québec. Une double culture qui lui donne un avantage pour son métier, la construction-rénovation, qui comme chacun le sait nécessite en Floride une parfaite maîtrise des règles et lois en vigueur.

Après plusieurs décennies au Québec, il a décidé de venir s’installer… dans la plus francophone des provinces américaines. « Au début nous travaillions essentiellement avec des Américains, mais avec le boom des investissements français et québécois, une grande part de notre clientèle arrive désormais de pays francophones », explique Danny, son iPhone à la main. Sur l’écran, il contrôle en temps réel l’avancée des travaux sur lesquels travaillent ses équipes. Le « cloud » lui permet ainsi d’accéder aux photos des différentes étapes des réalisations. Danny Salbo gère quatre sociétés très complémentaires : Plans & Permits qui a une licence d’architecte ; Salbo Construction qui est « contracteur général » et s’occupe des travaux (y compris d’électricité et de plomberie) ; Casa Salbo qui est une manufacture fabricant de l’ameublement  ; et Interior Design  qui détient la licence de designer industriel commercial. Les entreprises demeurent familiales malgré leur taille, avec Dannick, le fils de Danny, qui s’occupe de la division des plans, et Mickaëlle, l’une de ses trois filles, avocate (trilingue) à plein temps de la société. « Le droit est très important en Floride. L’autre jour je voyais une émission de téléréalité, avec une équipe qui venait ici pour rénover totalement la maison de quelqu’un. Sauf que c’est de la télé… et qu’en Floride dans la réalité, c’est totalement illégal. Le moindre changement peut être soumis à réglementation, et dès que ça dépasse un certain volume c’est aussi réglementé… » Le marché de la construction et de l’investissement étant toujours intéressant dans le Sunshine State (quand il y a une crise, les investisseurs arrivent de l’étranger, et quand il n’y a pas de crise, la construction marche à plein régime), Danny Salbo ne chôme pas. Et quels sont les changements qu’il a pu observer ici en 15 ans ? « Non seulement l’arrivée massives d’investisseurs étrangers, comme par exemple les Russes, des Européens, mais aussi bien évidemment les Canadiens. Et le deuxième aspect, c’est la moyenne d’âge des Floridiens qui a beaucoup baissé, y compris celle des Québécois ».

La construction, c’est un métier qui peut être difficile, quand il n’est pas pris par son côté artistique. Et c’est justement la passion de Danny : « j’ai toujours aimé le design, la conception, la vision d’un projet. Ce n’est pas mon premier métier, mais j’ai toujours eu cette passion pour la décoration ». Les entreprises Salbo se sont ainsi au fur et à mesure enrichies de branches dédiées à la déco ou à la création de mobilier adapté, afin d’allier l’élégance à l’efficacité. Danny Salbo montre par exemple les photos de cet hôpital où il a créé un comptoir d’accueil en forme de vague ; ou bien ses immenses baies vitrées d’un seul tenant qui s’encastrent automatiquement à l’intérieur des murs des maisons, créant un espace magnifique tout en restant à l’épreuve des ouragans floridiens. Et lui, est-il aussi à l’abri des tempêtes ? « Une grande partie du marché international s’oriente désormais vers Miami, et comme l’Etat de Floride est devenu le 3e plus peuplé des Etats-Unis : oui nous avons beaucoup de travail, d’ailleurs nous nous étendons maintenant vers des villes plus au nord de la Floride. »

www.salboconstruction.com   954 732 8972

Salle de montre : 4500 N. Hiatus Rd, suites 212 et 213 à Sunrise (sur rendez-vous).

Print - copie



Related Articles

1 comment

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !