Déménager aux Etats-Unis : les choses à savoir

Déménager aux Etats-Unis : les choses à savoir

Ca, ce n’est pas la chose la plus facile à organiser. Mais vous savez que c’est le début d’une grande aventure !

Première généralité : il vous faut être très organisés, et en premier lieu dresser une liste des choses à faire et des délais.

Il vous faut vous y prendre très à l’avance avec les déménageurs. Surtout si vous voulez faire des économies… (par exemple avec un déménagement groupé). Ne vous précipitez pas sur le premier venu : une fois que vous savez ce que vous voulez emporter, demandez le plus de devis possibles, et des devis ECRITS. Ils prendront souvent une semaine à vous répondre. Les prix varieront également en fonction de la période : pendant les vacances, c’est plus cher. En début et fin de mois, c’est plus cher aussi (car les locations se terminent souvent à ces dates-là, ce qui provoque plus de trafic).

L’ENTREE DE VOS BIENS AUX USA
Pour faire entrer votre déménagement, il vous faudra une copie de votre passeport, de votre visa d’entrée, Tampon I – 94, différents formulaires remplis (demandez la liste à votre déménageur international) l’inventaire complet de vos biens rédigé en anglais, un bon de fret.
IL y a certaines spécificités à savoir, comme par exemple que chaque bien acquis depuis moins d’un an est soumis à une taxe lors de votre entrée aux US. Le formulaire douanier 3299 comprend au verso un emplacement pour en dresser la liste.
Pour déménager une voiture ou une moto, il faut la facture et une copie de votre permis de conduire.
Les œuvres d’art et les antiquités sont soumis également à des réglementations spéciales.

AUTRES GENERALITES :
– Faites des cartons TRES solides, et pas trop chargés. Ecrivez « fragile » partout !
– Si vous avez des enfants, expliquez-leur TRES longuement, avec force détails, et de manière très positive, ce qui va se passer.
– Sans dérogation il est interdit de transférer de la nourriture, des armes et explosifs, des matières toxiques, etc…

Nous vous attendons aux Etats-Unis d’Amérique… et on peut vous assurer que peu d’expatriés ont été déçus par cette expérience, que vous soyez à Miami, à Boston, à New-York, Washington DC, Chicago, Atlanta, Los-Angeles ou San Francisco  !

Consultez la liste de nos agents immobiliers aux Etats-Unis

Si vous avez des travaux à faire aux Etats-Unis

 

NOS GUIDES :

 

 

 



Related Articles

L’arrivée des Juifs en Floride intéresse les journalistes français

Le Courrier de Floride a déjà à plusieurs reprises évoqué ce sujet de la manière la plus sobre possible, afin de ne pas inquiéter plus que nécessaire. Mais… les inquiétudes se maintiennent… et s’accentuent. Les actes antisémites ont été multipliés par trois l’an passé en France, et le départ des membres de la communauté juive a suivi les mêmes statistiques : plus de 6000 ont quitté la France en 2014 alors qu’ils n’étaient que 2000 l’année précédente, et un millier auparavant.

Conduire une voiture ou une moto aux Etats-Unis

Les autoroutes inter-états sont indiquées sur des panneaux bleus, et les autres sont en rouge ou en noir. Les routes sont longues, et souvent très droite… parfois un peu lassantes quand on est sur les « highways », mais jamais sur les plus petites routes de campagne. Les limitations de vitesse sont fixées par les Etats, et mieux vaut ne pas (ou pas trop les dépasser). Ceci dit, aux USA, si vous roulez à la même vitesse que le flot de véhicules, vous n’aurez pas de surprise : les policiers n’arrêtent pas pour quelques MPH (miles per hour) de trop. Attention aux panneaux noirs « night » qui indiquent une vitesse spécifique durant la nuit.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !