Nathalie Zelman colle et peint l’Amérique des 1950’s

Nathalie Zelman colle et peint l’Amérique des 1950’s
Nathalie Zelman, peintre française à Miami.

Nathalie Zelman, peintre française à Miami.

nathalie zelman bandeLa peintre de Miami, Nathalie Zelman, se fait de plus en plus remarquer avec ces collages très 1950’s, mélange de vieilles pubs découpées, mises en scène et recomposées au sein d’une œuvre contemporaine : sur la toile ces assemblages – au départ sans points communs – finissent par raconter une histoire. Mais elle n’a pas toujours fait ça… et elle se diversifie beaucoup !

Nathalie Zelman, c’est d’abord une enfance parisienne, non loin de la butte Montmartre, si chère à de nombreux peintres. Des parents collectionneurs d’objets des années 1950… voilà pour la première influence artistique de Nathalie Zelman ! Après des études d’art et de musique, « je n’ai jamais eu le temps de me mettre a plein temps à la peinture avant 2007, mais j’ai été tout de suite inspirée par l’Amérique éternelle ; celle des années 1950, celle qui fait rêver et qui est restée dans la tête des gens de toutes les générations ; celle des vielles couvertures de Life, des Marvel, des publicités dessinées : la pop culture d’un monde où chacun était heureux, positif, avec le sourire, interdit de voir la vie en noir… Un monde où chacun pensait que le progrès règlerait tous les problèmes. Bien sûr cette Amérique rêvée n’est qu’un rêve de papier, mais tellement inspirant… et je pense qu’on est loin d’avoir fini d’explorer et d’exploiter l’american way of life ! »

Très rapidement vendue à Drouot, cotée à l’Art Price, soutenue et encouragée par beaucoup d’experts d’art contemporain (entre autre Sotheby’s), Nathalie Zelman a finalement mis les voiles pour l’Amérique des années 1950, c’est-à-dire Miami (qui en conserve quelques splendeurs !). « Je ne suis pas « bloquée » sur les années 1950, d’ailleurs j’ai fait beaucoup de tableaux récents sur la France ou l’Amérique contemporaine, mais c’est vrai que Miami m’a beaucoup inspiré pour cette période « fifties ». Il y a ici une atmosphère désuète, baroque, bigarrée, avec d’une part beaucoup de liens conservés de cette Amérique du XXème siècle, en même temps qu’un formidable élan vers l’avenir, que ce soit à Downtown, à Miami Beach ou à Wynwood : on ne sait jamais de quoi demain sera fait… mais on sait qu’il sera flamboyant ! Et puis il y a les couleurs de la Floride, ses pastels, l’océan, la végétation… ça a enrichi ma manière de voir le monde : c’est une renaissance pour moi d’être ici !»

On ne le voit pas forcément sur les photos, mais les tableaux de Nathalie – la plupart du temps faits de collages – sont souvent en relief, donnant plus de vie et de profondeur à des objets d’habitude inanimés. Ainsi elle crée, recrée, surcrée un univers joyeux et optimiste, qui enchante tant les expos que les domiciles des acquéreurs.

La Nina Torres Gallery de Miami l’a exposée à plusieurs reprises (deux fois en 2015 !) et cette galerie organisant par ailleurs une exposition internationale avec des peintres de plusieurs pays, Nathalie Zelman représentera logiquement la France un peu partout dans le monde dans les mois à venir : un grand nombre de pays européens, mais aussi à Singapour…

Pour plus d’informations :

www.nathaliezelman.com  –  nathaliezelman@yahoo.fr

US : 9548300249 – FR : 0621013005



Related Articles

3 comments

Write a comment
  1. RevueArtistique
    RevueArtistique 8 avril, 2015, 16:12

    Merci de m’avoir fait découvrir cette grande artiste

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !