Le premier “non-indien” de Tampa était Français

Le premier “non-indien” de Tampa était Français
Portrait d'Odet Philippe au musée de Tampa en Floride.

Portrait d’Odet Philippe au musée de Tampa en Floride.

Plaque commémorative pour Odet Philippe à Tampa (Floride)

Plaque commémorative pour Odet Philippe à Tampa (Floride)

Si vous allez dans la baie de Tampa, vous verrez des références (comme le « Philippe Park ») à un certain Odet Philippe. Il fut le premier colon non-indien à s’établir sur la péninsule du Pinellas county, en achetant (en 1842) 160 âcres de ce qui allait devenir Safety Harbor.

Son histoire est toujours sujette à débat du côté de Tampa, certains assurant qu’il descendait de Français établis à Saint-Domingue, alors que le monument dressé à l’emplacement où il est mort assure qu’il est né en 1787 à Lyon et qu’il est décédé en Floride en 1869. En tout cas il y est devenu un célèbre producteur d’agrumes, notamment en inventant une greffe de pamplemousse (importé des caraïbes) sur d’autres pousses d’agrumes ; et c’est ainsi qu’il lança en Floride ce fruit devenu par la suite très célèbre et cultivé dans tout le sud de l’Etat pour être exporté partout dans le monde ! Très tourné vers les produits des caraïbes, Odet Philippe est ensuite devenu le premier fabriquant de cigares de Tampa.


Tags assigned to this article:
FloridefrançaisFrenchodet philippeTampa

Related Articles

Floride : un vrai guide de voyage gratuit !

Le Courrier de Floride vient de sortir un premier guide de voyage gratuit « pour les expatriés, snowbirds et touristes » francophones !

Il est disponible sur papier dans les nombreux commerces de Floride qui parlent la langue de Molière, mais aussi sur ce site internet (dans la colonne de droite) en lecture web (cliquez sur la couverture) ou bien en téléchargement sur tablette (en cliquant sur le bouton rose juste en dessous) ce qui est très pratique quand on part en voyage.

2 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !