700 000 pneus à remonter à la surface

Dans les années 1970, les autorités locales avaient pensé qu’il s’agissait d’une bonne idée : immerger 700 000 pneus usagés en face de la côte et du Hugh Taylor Birch parc de Fort Lauderdale, afin de créer un récif artificiel permettant au corail de se développer. Mais aucun corail n’a poussé sur les pneus qui se sont au contraire répandus dans toute la baie, empêchant la flore de se développer, et la faune d’en profiter… La première tranche de travaux durera deux ans et permettra de remonter 90 000 pneus à la surface.


Tags assigned to this article:
fort lauderdalepneuspollution

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !