Traité commercial transatlantique : ça traîne

Le TIPP, beaucoup en rêvent (et beaucoup le redoutent), mais en tout cas, alors qu’il était annoncé comme imminent, il semble ne plus avoir de calendrier bien défini. Il s’agit d’un traité de grande importance, car il établirait un libre marché entre les Etats-Unis et l’Union Européenne. Le but : faire sauter les frontières commerciales. Or le secrétaire d’Etat français au Commerce Extérieur, Matthias Fekl, a admis début mai (à nos confrères de l’AFP) lors du symposium mondial des CCE (à Miami Beach) que les négociations avec les US , « Pour l’instant ça n’avance pas, (mais) je ne considère pas qu’on entre dans une négociation en disant il faut conclure le plus vite possible et à tout prix, et je ne dis pas non plus que ce sera nécessairement raté, il faut à chaque étape défendre nos intérêts ». L’ambassadeur de France, Gérard Araud, a précisé que « cette négociation deviendra difficile en 2016 et 2017« , à cause de l’élection présidentielle aux Etats-Unis, mais il a appelé les entrepreneurs à faire entendre leur voix en faveur du traité.

Le 18 mai, le Front National (parti politique français présidé par Marine Le Pen) a lancé une campagne « Non au Tafta » (version américaine du TIPP signifiant « Trans-Atlantic Free Trade Agreement »). «Ce projet de traité transatlantique est un sujet très important pour l’avenir de notre pays, il est pourtant presque inconnu», a assuré l’attaché parlementaire de Mme Le Pen en charge de cette campagne.



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !