Avec toute… Monestime ! Portrait du chairman francophone de Miami-Dade

Avec toute… Monestime ! Portrait du chairman francophone de Miami-Dade

Jean Monestime, Chairman du comté de Miami-Dade

Le commissioner Jean Monestime, 51 ans, a été élu cette année “chairman” du Comté de Miami Dade. Il s’agit d’une première pour un Haïtian-American, et le comté porte ainsi un francophone à sa tête !

Haïti, c’est là qu’il est né et a grandi – à Saint-Louis du Nord – jusqu’à l’âge de 17 ans, avant de mettre les voiles vers les Etats-Unis. L’histoire de Jean Monestime est véritablement une success story à l’Américaine, construite à la force du poignet, qu’il a débuté a son arrivée aux USA en lavant les sols dans un magasin de donuts, avant de se lancer dans l’immobilier, de devenir realtor, de passer licence en finances et une maîtrise en gestion des affaires  ! Sa persévérance politique est soulignée par tous, car il a su encaisser plusieurs échecs avant de gravir également ces marches-là. Aujourd’hui il est chairman d’un comté de 3 millions d’habitants dont le budget est plus important que 78 pays du monde (dont Haïti).

Jean Monestime est très engagé dans la réduction des inégalités. Il a par exemple lancé en janvier dernier le Chairman’s Council for Prosperity Initiatives qui organise des rencontres mensuelles entre experts et citoyens, avec – entre autre – le but de développer la pratique du transport en commun afin de faire réaliser des économies à tout le monde et ainsi gagner en pouvoir d’achat. “Malheureusement”, explique-t-il, “parmi les dix premiers comtés les plus peuplés des États-Unis, l’American Community Survey classe Miami-Dade County comme ayant la note la plus élevée pour l’inégalité des revenus. Il est tout à fait inacceptable pour notre communauté d’être la dernière sur une statistique qui reflète la qualité de vie de nos citoyens”. Il a également soutenu les réformes sur l’immigration de Barack Obama et soutient les propositions d’une plus grande régularisation des immigrés aux Etats-Unis. Jean Monestime se décrivait récemment comme un “die-hard Democrat” et son positionnement pour la campagne présidentielle est très attendu car il sera influent sur la communauté haïtienne et au-delà. Le Miami-Herald indique qu’il a commencé à collecter des dons pour la campagne d’Hillary Clinton et, ce qui est certain, c’est qu’en ce début d’été Jean Monestime est très courtisé par l’équipe de la candidate Démocrate.

Qu’est-ce qu’un “chairman” de Miami-Dade ?

« Chairman » (littéralement : l’homme de la chaise), est le terme consacré pour désigner un président de conseil. C’est autant valable pour un conseil d’administration d’entreprise que, pour le cas présent, d’un conseil d’élus. Miami est découpée en trois entités : une Ville de 400 000 habitants avec pour maire Tomas Regalado ; un « county » de 3 millions d’habitants qui regroupe tous les « miami » (beach, gardens, south, north, Hialea etc… 35 villes en tout) et en plus une « aire métropolitaine » comprenant Fort Lauderdale. Mais les deux principales instances de gestion de Miami sont la mairie et le county. Ce comté de Miami-Dade est dirigé par deux instances élues : un maire (Carlos A. Giménez) et un « conseil des commissaires de la ville » (board of county commissioners). Ils sont au nombre de 13, et ils élisent eux-mêmes à leur tête un « chairman », le dernier en date étant Jean Monestime.



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !