Dany Laferrière est devenu immortel

Dany Laferrière est devenu immortel
Dany Laferriere. (Photo officielle de l’Académie Française.)

Dany Laferriere. (Photo officielle de l’Académie Française.)

S’il était resté en Haïti, Dany Laferrière, 62 ans, aurait eu besoin de beaucoup de magie vaudou afin d’accéder à l’immortalité. Mais c’est en France qu’il l’a gagnée. Elu en décembre 2013 au fauteuil n°2 de l’Académie Française (celui de Montesquieu), Dany Laferrière a reçu son épée d’académicien le 26 mai dernier des mains de Jean d’Ormesson à l’hôtel-de-ville de Paris, et a été intronisé deux jours plus tard sous la coupole des immortels, sur les quais de la Seine. Il est le deuxième Noir (32 ans après Léopold Sédar Senghor) à devenir académicien, mais il est surtout le premier haïtien et le premier québécois.

Dany Laferrière est né à Port-au-Prince, ville dont son père était le maire. Suite à l’assassinat d’un ami, il quitte Haïti pour Montréal à l’âge de 23 ans. Il y « vit comme un clochard », travaille dans des tanneries. Et puis, un jour de 1985, il connaît un succès foudroyant avec son premier livre au titre aussi provoquant qu’intriguant : « Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer », écrit sur une vieille Remington. Il a passé toutes les années 1990 à Miami où il a pu retrouver un peu de sérénité. Et vingt livres plus tard, Laferrière n’a rien perdu de sa poésie, de son élégance, de son humour impertinent et de son regard aigu sur notre siècle, et en particulier sur Haïti. Dany Laferrière a reçu le prix Médicis 2009 pour  L’Enigme du retour (Grasset), relatant en prose et en vers son retour en Haïti après la mort de son père.

Pour Saïdou Alcény Barry, journaliste à Ouagadougou, « Avec Dany Laferrière sous la Coupole, c’est un immortel iconoclaste qui va secouer le cocotier. » Et, effectivement, n’étant pas français, il ne se sent pas plus engagé que cela. A TV5 Monde qui lui demandait pourquoi il écrivait en français, Laferrière répondait : « Pour rien, la langue française comme toute langue n’a aucune valeur. Ce sont ses locuteurs qui donnent des valeurs à la langue. Car les résistants comme le vichyste parlaient français tout autant comme aujourd’hui les discours de la haine contre les Noirs ou les Juifs sont en français”.

http://www.academie-francaise.fr/les-immortels/dany-laferriere



Related Articles

Meurtres de Miami : Le père des enfants de la consule du Canada donne une version de l’histoire

De nouvelles informations arrivent rapidement sur cette épouvantable affaire durant laquelle le fils aîné de la consule générale du Canada à Miami a perdu la vie.
Germano Wabafiyebazu, l’ex-mari de la consule Roxanne Dubé (ils sont divorcés depuis 3 ans), père de Jean (17 ans, qui est décédé) et de Marc (15 ans, placé en détention), a donné une version du tragique événement qui s’est déroulé le 31 mars à 14h15 ; version qu’il tiendrait de la consule elle-même. Jean Wabafiyebazu (le fils aîné) aurait demandé à sa mère de pouvoir prendre la voiture de fonction (avec plaques diplomatiques) « pour aller faire un tour », et aurait emmené son frère avec lui.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !