Déshomologations de deux écoles à Miami : réactions et précisions

Déshomologations de deux écoles à Miami : réactions et précisions
La Sunset Elementary School de Miami

La Sunset Elementary School de Miami (photo : sunset.dadeschools.net )

Comme nous l’indiquions hier, deux écoles publiques de Miami (Sunset et Carver) viennent de se voir retirer leur homologation par le gouvernement français. Précisons que ce n’est pas la diplomatie française aux Etats-Unis qui homologue, mais la commission nationale d’homologation. Elle a pris cette décision qui a été publiée le 27 juin dernier au Journal Officiel. Trois écoles sur cinq restent homologuées dans la région de Miami : ISCHS (Miami), ISB (Hollywood) et LFA (Cooper City).

La nouvelle a mis en émoi la communauté française de la ville – qui avait cet hiver signé à 10 000 reprises une pétition pour le maintien de cette homologation – et bien entendu le président de FIPA, Roger Pardo, qui ne comprend pas cette décision et demande aux francophones de se mobiliser afin de pouvoir continuer à financer les postes désormais menacés. Ces écoles en immersion avaient l’homologation française depuis 25 ans et se sont senties menacées depuis l’an dernier.

Pas de réaction officielle du côté du gouvernement, mais en « off » il semble que Paris minimise le problème, et en tout cas en donne une explication rationnelle, en rejetant les accusations de « restriction budgétaire » et en insistant sur le fait que « les écoles ne remplissaient pas les critères d’homologation ». Ceux-ci exigent entre autres que les enseignants viennent de France et que la majorité de l’enseignement soit effectué en Français. Or le comté de Miami-Dade ne sponsorise pas de visas pour les écoles publiques dont il a la charge (comme les deux déshomologuées).

En attendant une réaction du gouvernement qui devrait arriver, certaines personnes indiquent ainsi que les non-homologations n’auront que peu de conséquences sur les professeurs car ils ne sont pas titulaires de l’Education Nationale ; ni sur les élèves qui rentreraient en France, car les inscriptions au primaire ne se font là-bas qu’en fonction de l’âge. Ceux qui entreraient au collège auraient une formation bien suffisante à la Carver pour avoir le niveau français requis en France. Enfin, quant aux répercussions sur l’ISB d’Hollywood et l’ISCHS de Miami (qui ont d’excellents résultats au Bac) il semblerait que les deux établissements « déshomologués » aient par le passé fourni peu d’élèves à ces écoles secondaires, ce qui provoquerait à ce niveau-là assez peu de conséquence.

Dans un email en fin de journée, un porte-parole de l’ambassade indiquait « qu’il est important de noter que les trois écoles concernées du comté de Miami-Dade ne forment pas un tout :  à la rentrée 2014-2015, aucun élève de Sunset n’est venu à ISCHS en classe de sixième et seulement quatre élèves de Carver sont entrés à ISCHS en classe de troisièmeA la rentrée prochaine, il y aura dans la région de Miami  487 élèves dans des classes qui ne seront plus homologuées et 484 dans les établissements qui resteront homologués.  »

Que peuvent faire les écoles déshomologuées ?

Elles ont bien évidemment la possibilité d’en redemander une pour la rentrée 2016-2017 (à condition à priori que les critères soient cette fois jugés remplis). Elles peuvent aussi demander le Label FrancEducation qui reconnaît l’excellence d’un enseignement en langue française pendant au moins 20% de l’horaire hebdomadaire.

Cette crise arrive à un moment où la présence française s’accentue dans le sud-est de la Floride, et où les francophiles attendaient plutôt un renforcement des structures. Heureusement, un projet de lycée privé franco-américain a été annoncé avec la volonté d’ouvrir ses portes à Miami en 2016 ; une nouvelles positive parmi d’autres qui le sont moins.

– Voici l’intégralité de la réaction de Frédéric Lefebvre, député des Français d’Amérique du Nord : 

Frederic Lefebvre

Frédéric Lefebvre

Mes chers compatriotes,

Sur l’homologation des écoles à Miami, le Gouvernement français ne tient pas parole. Il est encore temps de réparer…

La décision de non homologation de deux établissements enseignant le français à Miami, Sunset et Calver, prise conjointement par le Ministère de l’Education Nationale et le Ministère des Affaires Etrangères est inadmissible à double titre :

1/ Cette décision est contraire à l’intérêt des enfants français, en contradiction totale avec les résultats de ces établissements et va par ailleurs à contre courant de la volonté affirmée de la France de développer l’enseignement francais dans les « public schools » et les « charter schools » aux Etats-Unis. 

L’homologation des deux écoles publiques de Miami a été accordée par la France et est effective depuis 25 ans. Pendant ces années, la France a dépêché et financé jusqu’à sept professeurs chaque année à Carver Middle School et Sunset Elementary.

Aujourd’hui que la France ne peut plus payer, Miami Dade Public School paie les mêmes professeurs, accueille gratuitement les enfants français et c’est à ce moment que pour des raisons purement « technocratiques » la France retire son homologation. C’est un très mauvais signal envoyé aux autorités américaines qui financent…

2/ Cette décision est contraire à l’engagement public pris, dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, par le Gouvernement, de donner un an à ces établissements pour se mettre en conformité sur les points administratifs soulevés par le Ministère de l’Education Nationale.

Un engagement gouvernemental pris dans une réponse à une question orale ne semble pas engager l’administration française ! Tout au long du processus, l’AEFE a été incapable de donner la moindre explication.

En conséquence j’ai demandé solennellement au Premier Ministre Manuel Valls de faire respecter la parole du gouvernement en exigeant du Ministère de l’Education Nationale la réparation de ce « couac ».

Je ne manquerai pas mes chers compatriotes de vous tenir informés des suites données à ce malheureux comportement irrespectueux envers la représentation nationale et par la même envers vous.

Fraternellement,
Frédéric Lefebvre
Ancien Ministre
Député des Français d’Amérique du Nord
www.frederic-lefebvre.org



Related Articles

1 comment

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !