Key West : un islamiste voulait faire sauter une bombe sur la plage

Key West : un islamiste voulait faire sauter une bombe sur la plage

Harlem Suarez islamiste Kay West

Harlem Suarez, 23 ans, également connu sous le nom d’Almlak Benitez a été arrêté alors qu’il s’apprêtait à enterrer une bombe cachée dans un sac à dos sur une plage de Key West. Il souhaitait ensuite faire de même sur la célèbre South Beach de Miami Beach.
Key West est célèbre pour bien des choses, mais pas spécialement pour ses terroristes. Cette petite île au milieu de l’océan à l’extrémité des Keys de Floride, ne compte que 23000 habitants, qui ont plutôt la réputation de ne pas voir la vie en noir, accueillant chaque année des centaines de milliers de touristes. Mais l’île d’Ernest Hemingway comptait bel et bien un apprenti terroriste, Harlem Suarez, qui rêvait un peu trop fort de faire partie de l’Etat Islamique, à tel point qu’il en parlait très librement sur sa page Facebook (qui est néanmoins privée).
Il avait commandé une bombe par téléphone à un interlocuteur, mais aussi un fusil d’assaut AK-47 sur internet. Selon le FBI il aurait tenté à plusieurs reprises de contacter sans succès l’Etat Islamique, et appelait à prier pour lui sur Facebook. Il était suivi depuis avril par le FBI, qui vient de l’arrêter au vu de sa dangerosité avancée.



Related Articles

« Paris est en flammes » pour le magazine Vanity Fair

c’est cette fois Vanity Fair qui sonne l’alarme sur la situation dans la capitale française avec un dossier au titre sans équivoque dans son édition américaine : « Paris is Burning » (la version française est : « Paris En Flammes »). Car à la différence de Fox News, c’est un dossier très long et documenté que livre Vanity Fair, poussant un cran plus loin le ton alarmant des médias étrangers envers les tensions françaises. L’angle premier de ce dossier (rédigé par la célèbre journaliste américaine de Vanity Fair, Marie Brenner) est l’antisémitisme et le départ des Juifs de France après les différentes attaques de synagogues ou de l’hyper casher de Paris en janvier dernier.

2 comments

Write a comment
  1. Chris
    Chris 29 juillet, 2015, 21:53

    C.est chaud la plage même au km 0 des États Unis .

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !