Miami : Disparition de Sébastien Tigoulet

Miami : Disparition de Sébastien Tigoulet

Grande émotion chez les Français de Miami avec la disparition le 2 juillet dernier d’une figure très appréciée de la communauté, Sébastien Tigoulet, 43 ans.

Sébastien Tigoulet

Sébastien Tigoulet

Sébastien TigouletOriginaire de la région du Mans (Sarthe), Sébastien y avait fait ses armes dans la coiffure en y ouvrant un salon, et parallèlement il s’adonnait à sa passion pour l’accordéon. Artiste réputé (il a gagné pas mal de concours), il avait enseigné le « piano à bretelles » à des centaines d’enfants. Et puis, il y a huit ans, il avait mis les voiles pour Miami où il exerçait dans la coiffure. Il était rapidement devenu « l’accordéoniste officiel » des soirées françaises, et il avait souvent joué avec le groupe The French Horn. « Je lui dois énormément pour avoir été à mes côtés dès mon premier jour de travail à Miami il y a presque 5 ans au French Hair Salon de Brickell», rappelle Manuela Morançais, elle aussi originaire du Mans. « Sébastien était un coiffeur très talentueux, passionné par son travail, toujours à l’écoute et tellement disponible pour ses clients. Il habitait à Miami Beach car il adorait la mer et la plage. Souvent il y allait le matin avant de venir travailler. Pas une seule journée sans penser à toi Sébastien, pas une seule journée sans parler de toi… tu nous manques à tous ! »

Sébastien Tigoulet laisse des centaines d’amis orphelins, tant en France qu’en Floride. Ses amis et sa famille lui ont rendu hommage durant le mois de juillet par des soirées musicales à Miami et dans son village de Saint-Christophe. Salut l’artiste.

Sébastien Tigoulet


Tags assigned to this article:
décèsMiamisébastien tigoulet

Related Articles

Massat : le Man in Black de la comptabilité

Serge J. Massat est une figure du monde de l’entreprise francophone aux Etats-Unis. Réputé pour ses méthodes de travail rigoristes, cet expert-comptable international sait néanmoins réfléchir ‘out of the box’ dans l’accompagnement et le développement des entreprises, mettant en avant, par-delà les chiffres, la créativité et l’innovation au service de ses clients. Il est aussi le co-fondateur du « Club 600 » (pour les chefs d’entreprises français à l’étranger). Portant queue de cheval et toujours vêtu de noir, Serge J. Massat est une personnalité qui ne passe pas inaperçue au sein des grands chefs d’entreprises de Miami !

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !