Wellington en Floride : le cheval, ce roi

Wellington en Floride : le cheval, ce roi

Vue de l’extérieur, la ville de Wellington en Floride, dans le comté de Palm Beach, révèle un plan de zone suburbaine digne d’un feuilleton : pelouses d’un vert cru tondues au millimètre, haies au cordeau, murets rectilignes, villas standardisées dispersées en rang d’oignons autour de lacs artificiels. Rien ne pousse qui n’ait été préalablement prévu sur plans. Cependant cette apparente austérité cache l’un des plus grouillants pôles équestres des États-Unis. Derrière les barrières rectilignes des villas, caracolent des chevaux aux robes luisantes, vendus à des prix inestimables.

DOSSIER REALISE PAR : DR. ANNALEA VINCENT

Wellington abrite l’un des plus prestigieux clubs de polo, l’International Polo Club Palm Beach, avec pour sponsors exclusifs sur les évènements des grands noms de l’industrie du luxe tels que Piaget, Veuve Cliquot, Rolex. Mais Wellington n’est pas seulement une ville de polo. La ville possède un immense pôle de sport équestre : le Centre Équestre International de Palm Beach (Palm Beach International Equestrian Center), considéré comme le plus important aux États-Unis tant par la superficie de ses équipements que par les manifestations qui s’y déroulent. Avec des installations qui s’étendent sur près de 65 hectares, ce centre dispose de douze carrières qui accueillent toutes sortes de compétitions équestres, du dressage au saut d’obstacle, du hunter aux concours d’attelage, des concours western aux matchs de polo.

Le centre reçoit entre autres manifestations le “FTI Consulting Winter Equestrian Festival” qui, organisé sous l’égide de la Fédération Internationale Equestre, accueille parmi les cavaliers les mieux classés au palmarès mondial. La compétition a lieu chaque année entre janvier et mars. Au plus fort de l’évènement, les Concours de Saut International d’Obstacles (CSIO pour les initiés) ont lieu tous les jours. Fin 2013, le “FTI Consulting Winter Equestrian Festival” a signé avec Rolex un accord de partenariat de plusieurs millions de dollars sur 10 ans, incluant un bonus d’un million de dollars pour le lancement de l’édition 2014 de la compétition. Cet accord a accru le montant de gains des concours de saut d’obstacle d’un montant de 8 millions de dollars, à partager parmi les vainqueurs.

Pour les cavaliers en entraînement ou encore en apprentissage, Wellington héberge aussi la très luxueuse Palm Beach Riding Academy, qui enseigne les arts équestres dans une atmosphère digne du Grand Prix de Diane. Il est bien sûr possible d’y apprendre à monter à cheval, approfondir ses connaissances en dressage ou à l’obstacle mais aussi d’y avoir sa propre monture en demi-pension ($750 / mois) ou en pension complète ($1700 / mois, comprenant 6 jours de monte par semaine ainsi qu’un entraînement complet). En dehors du circuit des concours de saut d’obstacle (CSO) et de dressage, la ville de Wellington est mondialement renommée pour la pratique du polo, dont nous avons rencontré l’un des personnages clé.

 

 

 



Related Articles

3 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !