Transport de marchandises : Le groupe SIFA se renforce aux USA pour faire face à la hausse d’exportations depuis la France et le Canada

Transport de marchandises : Le groupe SIFA se renforce aux USA pour faire face à la hausse d’exportations depuis la France et le Canada

Avec la baisse de l’euro et du huard face à un dollar fort, les exportations vers les Amériques et la Caraïbe se démultiplient. La société française de fret Sifa, qui gère les transports de marchandises, renforce sa logistique aux Etats-Unis. Rencontre avec Caroll Leiterer, la CEO de SIFA USA, sur le site de Miami.

Caroll Leiterer

Caroll Leiterer.

LE COURRIER DE FLORIDE : Pouvez-vous nous indiquer en introduction comment la société SIFA a été créé ? 
CAROLL LEITERER : SIFA (Societe d’Importation Franco-Antillaise ) est un Groupe familial fondé en 1951. A l’origine, il était basé à Rungis et importait des bananes de la Martinique. Très rapidement, l’activité a évolué, et SIFA est devenu le transitaire privilégié à destination de la Martinique. Au fil des années, le groupe s’est étendu dans l’arc antillais, puis dans l’océan Indien et enfin le Pacifique, ouvrant une filiale dans chacun des DOM-TOM (Départements et territoires d’outre-mer). Puis, afin de répondre à une logique régionale et aux besoins internationaux de nos clients, SIFA a ouvert une antenne nord-américaine, ainsi qu’une filiale à Singapour et s’est associé avec un agent en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il y a 5 ans, SIFA USA a démarré son activité à Miami grace à des solutions de sous-traitance de nos entrepôts. Nous sommes maintenant installés en propre à Miami et à Los Angeles. Cela nous permet une meilleure maitrise de nos flux logistiques et d’offrir davantage de flexibilité a nos clients.

LE CDF : C’est la baisse de l’Euro face au dollar qui renforce les exportations étrangères ?
C.L : Oui, les effets de taux de change s’en ressentent fortement. Qui plus est, les Européens (les Français en particulier) sont de plus en plus nombreux à s’installer aux Etats-Unis et au Canada, et beaucoup font de l’import de produits manufacturés en France, par exemple dans les domaines du meuble, du design, de la mode, du vin, des parfums ou des cosmétiques. Nous assurons leur logistique, le transport de leurs produits par voie aérienne et/ou maritime, routière ; nous facilitons les formalités douanières, les taxes etc… et nous redistribuons vers les différents pays des Amériques et de la Caraïbe. La logistique ne se limite néanmoins pas qu’au transport. L’aide aux entreprises, le conseil, l’évaluation des coûts inhérents au transport et l’accompagnement de nos clients dans l’aboutissement de leur projet est un « plus » que nous leur apportons.

LE CDF : Et depuis Miami il y a aussi beaucoup d’exportations vers la Caraïbe…
C.L : Miami est devenue un véritable hub logistique, également appelée « the Gateaway of the Americas », une porte extraordinaire pour les échanges avec toutes les Amériques. Les travaux de PortMiami ou de Port Everglades, mais aussi sur les zones de fret à l’aéroport sont immenses. Miami a pour objectif de doubler le nombre de containers passant par ses installations d’ici 2030. Mais c’est vrai que la Caraïbe, notamment francophone, est toujours dans notre cœur. Moi même j’ai grandi en Guadeloupe et en Martinique, ou SIFA a fait ses debuts. Les îles exportent des produits issus de l’agriculture bien spécifiques (banane, rhum, jus de fruits) mais elles ont besoin d’importer tout le reste. Beaucoup de Français ou de Canadiens passent donc par nos installations de Miami pour exporter vers la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane Francaise, Saint-Martin, etc… La force de SIFA c’est d’être à la fois au départ et à l’arrivée des marchandises à travers le monde : en Europe, aux USA, dans les DOM-TOM, en Asie, via Singapour.

LE CDF : Et en Californie, quels sont les demandes que rencontrent SIFA ?
C.L : Depuis la Californie, nous exportons principalement vers Tahiti et la Nouvelle-Calédonie, en raison de leur proximité géographique avec la côte ouest des Etats-Unis (par rapport à la France Métropolitaine), mais aussi vers l’Australie et la Nouvelle-Zélande (via notre partenaire logistique sur ces territoires).

LE CDF : Alors les fêtes de fin d’année, ça doit être un moment important pour le transport de marchandises ?
C.L : Oui l’automne est très chargé, avant Noël tous les magasins ont besoin de s’approvisionner, faire leurs stocks de cadeaux, et pour nous, cela représente une hausse considérable du trafic.

SIFA USA
10871 NW 33rd St, Doral, FL 33172
(786) 347-8987
www.sifatransit.com

  

SIFA Transport de Marchandises Etats-Unis



Related Articles

1 comment

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !