Ils ont sauvé la panthère de Floride !

by La Rédaction | novembre 15, 2015 8:59

La nouvelle estimation du nombre de panthères en Floride que nous allons vous communiquer en exclusivité dénote une démultiplication incroyable des félins, non seulement dans les Everglades… mais elles débordent désormais de partout ! Voici une TRES belle histoire.

Ca fait 20 ans que Ben Notthingam travaille au refuge des panthères de la Big Cypress, à une heure à l’ouest de Fort Lauderdale, tout près (au nord) de l’autoroute « Alligator Alley » (à 20mn de Naples et 1h15 de Lauderdale). Ben en est le manager, donc si vous lui posez la bonne question… il aura la bonne réponse. Néanmoins, quand on lui demande si lui et son équipe ont sauvé la panthère de Floride, il est un peu gêné et vous répond finalement : « Non, on ne peut pas le dire. Une épidémie, un grand incendie et puis… » Et puis Ben a d’autres craintes, à commencer par une urbanisation qui n’est pas toujours maîtrisée aux Etats-Unis et à fortiori en Floride. « Ici les autorités ne peuvent préempter des terrains que pour construire des routes, pas pour préserver les espèces animales menacées. » Et Dieu sait ce que la vie sauvage floridienne a perdu à cause du « mitage » urbain coupant les territoires nécessaires aux chasses des grands animaux.
Et puis il y a une autre question qui fait hésiter Ben Notthingam, juste une seule : « Les panthères sont-elles toujours entre 100 et 180 individus comme le mentionnent les derniers articles de presse ? » Ben prend son temps pour répondre :
– Non, ça ce sont de vieux chiffres. Nous ne savons pas exactement combien elles sont.
– Mais sont-elles moins qu’avant ?
– Non, 180 c’est un minimum.
– Et le maximum ?
– Plus de 200.
– Mais avez-vous un avis ; une estimation personnelle ?
– Ben hésite encore, puis finit par lâcher : « Je pense qu’elles sont 230 ».

Micco - star du zoo de Palm Beach (photo par Budge Jamison)

Micco – star du zoo de Palm Beach (photo par Budge Jamison)

DEUX-CENT-TRENTE !!!!!!

Si vous ne connaissez pas l’histoire dramatique de la panthère de Floride, nous allons vous la raconter. Mais si vous étiez ici il y a 20 ans, vous savez ce que ce chiffre (encore jamais communiqué auparavant) signifie : Ben et son équipe sont en train de conclure l’une des plus belles aventures humaines de ce pays. Même s’ils souhaitent rester prudents… ces héros ont contredit la fatalité. Ils ont sauvé la panthère de Floride. Et ce n’est pas tout : des discussions existaient depuis de nombreuses années pour réintroduire l’espèce dans le nord-ouest de la Floride, la grande et magnifique forêt d’Appalchicola… et elles seraient sur le point d’aboutir sous peu. Mieux encore, l’animal (qu’on trouvait dans les siècles précédents un peu partout en Amérique-du-Nord) se sent désormais un peu trop à l’étroit dans la Big Cypress et de nombreux spécimens mâles s’en vont chasser ailleurs. Ben confirme : « il y en a qui se dirigent évidemment vers Naples, ce qui pose parfois problème avec les fermiers, mais en fait les panthères vont désormais un peu partout dans le centre de la Floride : elles sont souvent vues dans la région de Kissimmee (sud d’Orlando) et il y en a beaucoup autour du lac Okeechobee (ouest de Palm Beach). Nous ne les réintroduirons pas là-bas, ça se fera tout seul, mais ce n’est qu’une question d’années avant que la première femelle ne décide d’aller s’y installer. » Le territoire de chasse des femelles est en effet plus petit que celui des mâles, ces derniers étant plus aventuriers : certains ont déjà été vus en Géorgie, et un « big cat » moins frileux que les autres est même monté dans les Appalaches !

Ben Notthingam, Manager du Refuge des Panthères de la US Fish & Wildlife

Ben Notthingam, Manager du Refuge des Panthères de la US Fish & Wildlife

ONCE UPON A TIME…
Si Ben Notthingam est prudent, c’est parce qu’il a bonne mémoire. Les panthères n’étaient que deux ou trois dizaines quand il est arrivé à la Big Cypress, ce magnifique parc national forestier qui fait suite à la « rivière d’herbe » des Everglades quand vous vous dirigez vers l’ouest de l’Etat. Les derniers spécimen de panthères avaient choisi cet endroit pour mourir sans déranger les fêtards de South Beach, les Mickeys d’Orlando et les fabriquants de fusées de Canaveral. « Changement d’époque, fin de siècle : adios amigos, vous ne nous verrez plus en Floride. » Elles jetaient leurs dernières forces pour croquer quelques cervidés égarés dans la nuit, mais leur sort était bel et bien scellé : elles finiraient comme leurs parents sous les roues d’une voiture se dirigeant vers l’ouest avec une planche de surf dépassant du coffre alors que les vagues ne font pas plus de 15 centimètres de haut dans le Golfe du Mexique. C’est quand même idiot de mourir à cause de ça. En tout cas, réduites à ce si petit nombre, il n’y avait plus rien à faire. Leur patrimoine génétique était délabré, elles étaient devenues vulnérables aux maladies, et un grand nombre de mâles étaient devenus impuissants. Comme dans la plupart des autres Etats, la sous-espèce de « puma d’Amérique-du-Nord » que sont les panthères de Floride allait définitivement disparaître, malgré cette grande réserve qui avait été créée pour elles.

PERSONNE N’Y CROYAIT PLUS, SAUF….

Us Fish and Wild Life : Florida Panthers

(photo : www.facebook.com/FOFPR)

Mais les hommes de la US Fish and Wildlife Service ne se sont pas laissés prendre au jeu du fatalisme. Cet organisme gouvernemental dont dépend Ben (et qui gère le centre de secours des panthères) est en charge de la protection des espèces animales en danger sur le territoire américain. En 1995, peu après l’arrivée de Ben à la Big Cypress, le refuge a ainsi tenté de conjurer le sort. Si le patrimoine génétique des panthères était dans cet état, c’est parce qu’elles ne pouvaient plus se croiser avec d’autres sous-espèces, elles aussi disparues des Etats voisins. Ils sont donc allés chercher huit femelles du Texas et les ont réintroduites ici. Le public s’est passionné pour cette aventure, et des millions de plaques minéralogiques « Save the Florida Panther » sont apparues sur les voitures. L’Etat de Floride a choisi le félin comme son emblème officiel. L’équipe de hockey[2] aussi en a pris le nom. La Floride toute entière a soutenu les hommes du refuge dans leurs démarche. Et puis les années ont passé, durant lesquelles ils ont creusé des « passages-piétons » sous l’autoroute, dressés des grillages le long des routes, nettoyé des habitats, sauvé des animaux égarés… Parmi les 18 membres du refuge, il y a 6 pompiers, qui passent leur temps… à incendier ! Dès que la pluie tombe, ils vont brûler les buissons et herbes sèches pour éviter qu’un vrai incendie ne détruise les landes et forêts. Et puis il y a aussi un policier. Car, rien que l’année dernière, deux panthères ont été tirées par (ce qu’il est moralement permis d’appeler) des salopards (jamais une seule panthère n’a attaqué un être humain en Floride). L’une, aveugle depuis lors, se repose maintenant au zoo de Naples. L’autre est morte. Une prime de 15000$ est offerte pour toute personne permettant la capture du délinquant (qui risque 1 an de prison et une forte amende).
Et ce ne sont pas les seules menaces : les terrains du Collier County appartiennent souvent à de puissantes familles qui ne comprennent pas pourquoi ils ne pourraient pas construire sur leurs terres de Floride, au profit de gros chats que les touristes ne peuvent la plupart du temps même pas voir vu qu’ils passent leurs journées à se la couler douce sous un palmier en attendant la nuit venue d’aller terrifier le bétail des fermiers. Ces derniers possèdent bien souvent des terres classées « agricoles » mais sur lesquelles il n’est pas interdit de construire.

ELLES N’ONT PAS QUE DES AMIS !

Cougar Floride

Il ne faut pas confondre la panthère de Floride (cougar monochrome) avec sa cousine la cougar de Miami Beach (plus haute en couleurs).

Et puis il y a aussi les derniers « Gladesmen » : une autre espèce en voie de disparition. Habitants des marécages, ils sont à peu près les seuls propriétaires historiques de Floride à n’avoir pas fait fortune. Le gouvernement essaie parfois de racheter leurs petites maisons perdues dans la brousse, mais rien n’y fait : ils sont encore plusieurs à résister. Des années après la l’introduction des panthères texanes, un responsable a eu cette phrase malheureuse pour qualifier la rennaissance des panthères de Floride : « ce sont les Arnold Schwarzengger des panthères« . Pour le coup, certains Gladesmen ont vu rouge, qualifiant les panthères de « mutantes » agressives surmusclées, s’attaquant à leurs animaux de compagnie. « Certains pensent voir plus de panthères qu’auparavant devant chez eux« , explique Ben, « mais en fait c’est souvent la même qui passe et repasse. Et je peux vous assurer que la panthère de Floride n’est pas plus grande que celle du Texas« . En fait elle est de taille moyenne au sein des sous-espèces de cougars. Mais bon, si l’équipe du refuge ne compte pas plus de membres qu’avant, il faut toutefois qu’il se démultiplient afin de courir de ferme en ferme, de maison en maison, afin d’expliquer un peu partout que, « times are changing », il faut désormais faire avec les panthères et agir en conséquence, notamment en ne laissant plus des animaux la nuit en extérieur dans des endroits non protégés. Ca va pas être facile de faire comprendre ça aux 20 millions de Floridiens, mais… aux hommes de bonne volonté… rien n’est impossible !
L’endroit s’appelle « Le refuge des panthères », mais les agents de l’Etat ne s’occupent pas uniquement des grands félins. « Ce qui nous rend la tâche facile, c’est que, quand les panthères sont heureuses dans leur habitat, tous les autres animaux le sont aussi« , explique Ben. Pas sûr que ce soit évident pour les biches gambadant dans les alentours. En tout cas elles sont si nombreuses que les félins et les chasseurs peuvent se les partager. Mais, ainsi, c’est tout l’écosystème qui est préservé, et bien d’autres espèces qui en profitent, à commencer par les ours bruns qui sont devenus tellement nombreux en Floride que des battues vont être organisées afin d’en éliminer quelques uns. Dans les Everglades, ce sera la première fois en 25 ans que leur chasse sera autorisée. Ceci est une autre histoire dont nous reparlerons… mais c’est dire, quand même, si notre environnement n’est pas obligé de sans cesse régresser.

 

Où voir les panthères ?

Deux chemins de randonnées existent au refuge des panthères, l’un se parcourt en 10mn, et le plus grand (qui démarre du même endroit) en 40mn. Vous pouvez vous y arrêter sur la route quand vous vous rendez à Naples, c’est à deux minutes de l’autoroute. Ils sont praticables pour les handicapés, mais le grand parcours est très humide durant la saison des pluies. C’est au nord de ce grand parcours que vous avez le plus de chance de voir les panthères. Néanmoins, il ne faut pas rêver : elles se cachent souvent des humains. Mais vous pouvez tenter votre chance : si vous vous retrouvez nez à nez avec une panthère dans la nature, vous ne l’oublierez pas de votre vie (et vous ne risquez rien). Le parc n’a d’autre heure d’ouverture que le lever et le coucher du soleil, pour une simple et bonne raison : c’est à peu près le seul moment où vous avez des chances de les voir. Conseil : marchez doucement, sans faire de bruit, et regardez également à vos pieds ; il y a parfois des serpents venimeux (dont de jolis rattlesnakes !) Toujours partant ? Bon sinon vous avez le zoo de Palm Beach qui est très bien[4] !!!

Sur Alligator Alley, sortie 80 vers le nord (Immokalee). L’entrée des chemins de randonnée est à 200m sur votre gauche. L’adresse : 14041 FL-29, Naples, FL 34117. Le refuge en lui-même est quelques centaines de mètres plus loin, mais il ne se visite pas, sauf pour les journées portes-ouvertes le 3ème samedi de mars (le samedi étant le « Florida Panther’s Day » dans tout l’état). 

– Voir aussi notre page : Les meilleurs produits contre les moustiques aux USA[5] (nécessaire en l’occurence)

US FISH AND WILD LIFE SERVICE (REFUGE DES PANTHERES) :

(239) 657-8001 – www.fws.gov/refuge/florida_panther/[14]

A noter enfin que la structure qui médiatise le travail du refuge (si vous voulez aider) est une association séparée :

www.floridapanther.org[15] et www.facebook.com/FOFPR[16]

L’US Fish & Wildlife dispose d’un autre refuge[17] non loin, au sud-ouest, moins dirigé vers les panthères,

mais en charge de la protection animale dans la zone des « 10 000 Îles » (entre Everglades City et Marco Island).

 

[24]

 

MENU PRINCIPAL DU GUIDE :

 
 
Guide de la Floride 2016-2017 
Vous pouvez naviguer dans le Guide de la Floride à l’aide des liens ci-dessous, ou bien lire sur internet notre guide-magazine[25], ou encore le télécharger[26] sur tablette (pratique pour voyager) (ou bien aller chercher la version papier chez les commerçants francophones de Floride !)
Pour préparer votre voyage, nous vous conseillons en premier lieu de lire cette page sur nos conseils aux touristes francophones avec quelques adresses utiles à connaître.
 


bouton facebookVous voulez discuter avec les francophones qui habitent en Floride? Likez-nous sur Facebook[27] : ils y sont déjà !


NOS AUTRES GUIDES : 

– Guide de la vie pratique aux USA[28]

– Guide de l’immigration en Floride[29]

– Guide de l’immobilier aux Etats-Unis[30]

– Guide de l’investissement aux USA et en Floride[31]

POUR TOUTES LES INFOS D’ACTUALITÉ (SORTIES LOISIRS…), VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER NOTRE JOURNAL MENSUEL QUI EST EN HAUT DE LA COLONNE DE DROITE.

Endnotes:
  1. Voir aussi notre dossier sur les autres prédateurs dans les villes de Floride (et oui il y en a aussi dans les villes !): http://courrierdefloride.com/2015/11/15/renaissance-de-la-faune-en-floride-les-felins-vous-ont-a-loeil/
  2. L’équipe de hockey: http://courrierdefloride.com/golf/panthers-de-floride-acheter-des-billets-a-rabais-pour-les-matchs/
  3. Voir notre dossier sur les félins de Floride: http://courrierdefloride.com/2015/11/15/renaissance-de-la-faune-en-floride-les-felins-vous-ont-a-loeil/
  4. Bon sinon vous avez le zoo de Palm Beach qui est très bien: http://courrierdefloride.com/2015/07/18/le-zoo-de-palm-beach-un-must-see-en-floride/
  5. Les meilleurs produits contre les moustiques aux USA: http://courrierdefloride.com/2017/08/14/produits-anti-moustiques-acheter-aux-etats-unis/
  6. [Image] : http://courrierdefloride.com/dscn9454/
  7. [Image] : http://courrierdefloride.com/dscn9451/
  8. [Image] : http://courrierdefloride.com/dscn9460/
  9. [Image] : http://courrierdefloride.com/dscn9447/
  10. [Image] : http://courrierdefloride.com/dscn9462/
  11. [Image] : http://courrierdefloride.com/dscn9453/
  12. [Image] : http://courrierdefloride.com/dscn9466/
  13. [Image] : http://courrierdefloride.com/dscn9461/
  14. www.fws.gov/refuge/florida_panther/: http://www.fws.gov/refuge/florida_panther/
  15. www.floridapanther.org: http://floridapanther.org
  16. www.facebook.com/FOFPR: https://www.facebook.com/FOFPR
  17. dispose d’un autre refuge: http://www.fws.gov/refuges/profiles/index.cfm?id=41555
  18. [Image] : http://courrierdefloride.com/2015/11/15/ils-ont-sauve-la-panthere-de-floride/dscn2720-2/
  19. [Image] : http://courrierdefloride.com/2015/11/15/ils-ont-sauve-la-panthere-de-floride/bebes-pantheres/
  20. [Image] : http://courrierdefloride.com/2015/11/15/ils-ont-sauve-la-panthere-de-floride/dscn2710-2/
  21. [Image] : http://courrierdefloride.com/2015/11/15/ils-ont-sauve-la-panthere-de-floride/dscn2717-2/
  22. [Image] : http://courrierdefloride.com/2015/11/15/ils-ont-sauve-la-panthere-de-floride/dscn2716-2/
  23. [Image] : http://courrierdefloride.com/2015/11/15/ils-ont-sauve-la-panthere-de-floride/panther-de-floride-liberte/
  24. [Image]: http://patriciagandolfo.evusa.com
  25. lire sur internet notre guide-magazine: http://issuu.com/courrierusa/docs/courrier-de-floride-guide-aout-2015
  26. le télécharger: http://courrierdefloride.com/wp-content/uploads/2016/06/Journal-GUIDE-2016.pdf
  27. Likez-nous sur Facebook: https://www.facebook.com/courrierdefloride
  28. Guide de la vie pratique aux USA: http://courrierdefloride.com/category/guide-de-la-vie-americaine/
  29. Guide de l’immigration en Floride: http://courrierdefloride.com/category/guide-immigration/
  30. Guide de l’immobilier aux Etats-Unis: http://courrierdefloride.com/2015/02/08/investir-dans-limmobilier-aux-etats-unis/
  31. Guide de l’investissement aux USA et en Floride: http://courrierdefloride.com/category/guide-de-linvestissement/

Source URL: http://courrierdefloride.com/2015/11/15/ils-ont-sauve-la-panthere-de-floride/