Nouvelle-Orléans : voyages organisés en français depuis la Floride

Nouvelle-Orléans : voyages organisés en français depuis la Floride
Jacques Cimetier

Jacques Cimetier (pdt de Go-2 Vacations et Galaxy.)

Jacques Cimetier nous raconte ce qu’il apprécie le plus lors de ses voyages à la Nouvelle-Orléans.

En tant que Français expatrié durant des décennies à Montréal (et maintenant en Floride), j’ai toujours été sensible aux histoires des pionniers qui ont bâti cette « Nouvelle-France » au milieu de terres sauvages et parfois hostiles. Leur épopée est sans commune mesure avec celle des Anglais qui sont longtemps restés dans leurs colonies de la côte Est, alors que, pendant ce temps-là les Français prenaient possession de gigantesques territoires au Canada et le long du Mississippi (sans oublier la très courte histoire de la Floride française !). La première fois que je suis rentré au cimetière Saint-Louis de la Nouvelle-Orléans, loin du fracas des trompettes du French Quarter, j’ai vu des pierres tombales fracassées sur le sol, et portant le nom de personnes totalement inconnues. Des « Dupond » et des « Durand » dont on ne connaîtra jamais l’histoire, et dont le nom brisé s’enfonçait année après année dans la terre. Ils étaient venus se perdre ici il y a 2 ou 3 siècles pour d’obscures raisons, et certainement des rêves d’aventures exotiques. Ces Français de France ou du Canada, ont fondé les forts et cités français de Louisiane, et cette magnifique ville de « NOLA » comme ils disent. La langue française y est moins vivace que dans le pays cajun, mais les Louisianais de la grande ville ont tout de même su protéger l’héritage, enrichi par les migrations haïtiennes et créoles. Quand ils reconnaissent votre accent, ils se mettent tous à vous raconter l’histoire de leurs ancêtres « Dupond » et « Durand », et c’est souvent passionnant, certainement un peu exagéré par les années, mais toujours si sympathique. Les habitants de cette « ville-croissant » ont la forme d’excentricité qu’on trouve chez les habitants des îles. Et c’est finalement un peu le cas : New-Orleans est perdue au milieu des bayous, et entourée des eaux du Mississippi et du Lac Pontchartrain : dans l’isolement le plus total. Qui plus est, les fêtes permanentes du Quartier Français doivent jouer un peu sur leur équilibre psychologique : on retrouve les mêmes douces folies par exemple dans la ville festive de Savannah en Géorgie, folies sudistes magnifiquement mises en scènes dans le film de Clint Eastwood « Minuit dans le jardin du Bien et du Mal ». Quant à la Nouvelle-Orléans, entre les explosions de Marlon Brandon dans le film « Un Tramway Nommé Désir », ou bien les délires religieux du livreur de hot-dogs Igniatius Reilly dans ce chef d’œuvre de la littérature contemporaine qu’est « La Conjuration des Imbéciles » : vous avez de quoi vous imprégner de la Louisiane avant de venir y faire un tour !

Il y a un million d’autres aspects à évoquer à propos de la Nouvelle-Orléans : les magnifiques plantations, le merveilleux quartier Saint-Charles (beaucoup plus calme que le « French ») avec ses milliers de maisons à colonnades et sa végétation exubérante, à couper le souffle, mais aussi, évidemment la force musicale de NOLA. Quand vous allez à Chicago, il n’y a que les touristes à venir écouter les joueurs de blues. Mais en Louisiane, aussi bien le jazz que le zydeco sont encore d’authentiques musiques locales qu’on joue à la radio comme dans les clubs, avec les meilleurs artistes du monde. A leur écoute, vous vous envolez immédiatement sur une autre planète, avant d’aller le lendemain matin prendre votre « beignet français » au Café du Monde. Les folles parades de Mardi Gras, les épices fumées des plats cajun : zambalaya, gumbo etc…. difficile de s’arrêter quand on commence à parler de la Louisiane !

Cette année, si vous êtes tentés, j’aurai trois voyages organisés en avion pour La Nouvelle-Orléans au départ de Fort Lauderdale : deux pour Mardi Gras et un pour la Saint-Patrick, avec guide en français.

Jacques CIMETIER

www.voyagesgalaxy.com   –   +1 954 929 9464

Voir notre Guide complet de la Nouvelle-Orléans 



Related Articles

6 comments

Write a comment
  1. Amadou Ndiassé Tall
    Amadou Ndiassé Tall 16 décembre, 2015, 05:42

    Je suis sénégalais vivant à Dakar. Vous me donnez encore plus envie de visiter la Nouvelle-Orléans. Merci

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !