Les déboires de l’Union Européenne inquiètent aux Etats-Unis

Les déboires de l’Union Européenne inquiètent aux Etats-Unis

Les néo-conservateurs américains ont toujours défendu l’Union Européenne en tant qu’allié des Etats-Unis et partenaire économique de premier ordre. Alors, quand ils annonce la chute de l’Union dans un dossier de leur revue The Weekly Standard (du 28 décembre), ce changement dans leur analyse est impossible à ignorer.

 (photo : Conseil Européen à Bruxelles le 17 décembre 2015 –  © Présidence de la République – L. Blevennec)

Après avoir longuement passé en revue les problèmes de l’UE, le dossier conclut ainsi : « Est-ce que l’Union Européenne peut se sauver elle-même ? Probablement pas, mais elle peut faire beaucoup pour adoucir sa chute, et même se remettre sur pieds. L’idée d’une Europe « à deux vitesses » – où les Etats fondateurs procéderaient à leur unification, et les derniers arrivés les rejoindraient quand ils seraient prêts – a toujours été une abomination pour Bruxelles, mais ça pourrait représenter le meilleur espoir pour l’UE de garder ses membres.« 

A l’heure où le traité transatlantique (TTIP-TAFTA) libéralisant les échanges entre les deux continents se fait très largement attendre, ce genre d’analyse n’est pas forcément pour simplifier et accélérer les choses. D’autant que le Weekly Standard assure que la CIA aurait de longue date la même analyse sur « l’état » de l’Union Européenne.

http://www.weeklystandard.com/coming-apart/article/2000269

A noter que dans ses prédictions pour 2016, le numéro du 28 décembre de Time Magazine parle aussi de “l’affaiblissement” de l’Union et de la détérioration de ses relations avec les USA.

 

 



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !