Accident à Dania Beach : une québécoise blessée, son compagnon interpellé

Accident à Dania Beach : une québécoise blessée, son compagnon interpellé

Martin Bessette, 40 ans, un résident de Saint-Cyrille au Canada, sortait de l’I95 sur Stirling Road à Dania Beach le 7 décembre à 1h45 du matin, quand il a été interpellé suite à un accident de voiture. Sa compagne a été conduite en soins intensifs.

Martin Bessette. (Photo : shérif du comté de Broward)

Martin Bessette. (Photo : shérif du comté de Broward)

Quatre véhicules ont été emboutis durant l’accident, et Mélanie Ménard, 31 ans, la compagne de M. Bessette, était encastrée dans son véhicule. Elle a été placée en soins intensifs. Les policiers ont décrit M. Bessette marchant sans chaussures ni chemise à côté de la Pontiac, choqué par l’accident. Lui-même et deux autres personnes impliquées ont pu quitter l’hôpital, mais M. Bessette a été interpelé. Selon les enquêteurs, il sentait l’alcool, avait les yeux rouges, et marmonnait. Toujours selon la même source, il leur aurait affirmé revenir d’une fête où il avait bu « deux bloody mary et environ 6 bières ». Il doit faire face à trois chefs d’accusation pour « conduite avec les facultés affaiblies causant des dommages à la propriété », deux chefs de « conduite avec les facultés affaiblies causant des blessures » et d’un chef de « conduite avec les facultés affaiblies causant des blessures sérieuses ». Sa libération sous caution a été fixée à un montant de 20 000 $.

Sur sa page Facebook, Martin Bessette a ensuite commenté : « Je suis sorti après 70 heures (…) C’est moins pire que ça en a l’air ne vous en faites pas!!!« 
Quelques commentaires anti-canadiens sont apparus en dessous de l’article du Sun Sentinel, et même un très donaldtrumpien « We must deport all frogs immediately« . Petit rappel de rigueur (pour ne pas faire pareil) : ce n’est pas parce qu’une personne est arrêtée ou poursuivie par un procureur qu’elle ne doit pas être présumée innocente.

 

Pousada Inn



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !