Miami : Le fils de l’ex-consule du Canada plaide coupable à des accusations réduites

Miami : Le fils de l’ex-consule du Canada plaide coupable à des accusations réduites

Après s’être défendu pendant un an depuis sa prison d’accusations de « meurtre », vendredi 19 février, Marc Wabafiyebazu a finalement accepté de « plaider coupable » a des accusations réduites : un épilogue relativement heureux pour cette terrible histoire.

Marc Wabafiyebazu lors d'une comparution au tribunal de Miami le 15 décembre 2015.

Marc Wabafiyebazu lors d’une comparution au tribunal de Miami le 15 décembre 2015.

En janvier 2015, alors qu’il n’avait que 15 ans, il avait suivi à Miami sa maman, Roxanne Dubé, nommée consule générale du Canada. Mais deux mois plus tard il était présent sur les lieux d’une transaction de drogue entre son frère de 17 ans, Jean, et un dealer de cannabis. Les deux s’étaient entretués. Le jeune Marc était resté dans la voiture à l’extérieur durant la transaction-fusillade, mais il lui était reproché d’avoir été avec son frère à l’initiative de cette rencontre mortelle, et en Floride c’est suffisant pour être accusé de meurtre, même si l’inculpé n’était pas directement sur la scène de crime.

La peine que va accomplir Marc Wabafiyebazu se laissait entrevoir depuis quelques semaines : il va devoir participer à un « boot camp » (camp de redressement de type militaire) de plusieurs mois, puis il sera condamné à rester à résidence durant 2 ans, auxquels s’ajoute une période de probation de 8 ans, et, évidemment, l’année qu’il vient de passer en prison. « Tu dois passer tes diplômes pendant ces deux années« , lui a dit la juge de Miami-Dade Teresa Mary Pooler durant l’audience. « Je suis la mère la plus heureuse du monde », a déclaré Mme Dubé après cette décision, « mon fils va me revenir. Je remercie le procureur d’avoir vu en Marc un potentiel de contribution à la société« .

L’histoire se termine assez bien pour Marc, si l’ont peut dire, car des traces indélébiles resteront évidemment pour lui et sa famille, et pour la communauté canadienne de Floride toute entière.

 



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !