Rubio malmène Trump durant le 10ème débat Républicain (vidéo)

Rubio malmène Trump durant le 10ème débat Républicain (vidéo)

Après trois victoires lors des élections primaires américaines, Donald Trump ne peut plus être épargné par ses adversaires. Auparavant personne ne souhaitait vraiment apparaître comme vindicatif, mais lors du débat républicain du 25 février organisé par la chaîne CNN, les balles ont sifflé dans une seule direction : celle de Donald Trump. Ses deux challengers se sont chargé de la besogne : le sénateur du Texas Ted Cruz, et surtout le sénateur de Floride, Marco Rubio qui, métamorphosé par sa 2ème position derrière Trump, lui a dit ses quatre vérités. Rubio s’en est pris aux convictions conservatrices de Trump (dont tout le monde doute), sa « fausse université« , ou encore sur l’immigration : « Vous pouvez googler « Trump » et « ouvriers polonais », vous verrez qu’il a employé des milliers d’illégaux polonais et a dû payer un million de dollars d’amende » (…) « S’il construit le mur (entre les États-Unis et le Mexique) comme il a construit les Trump Towers, il va avoir recours à des clandestins ! » Donald Trump a bien évidemment renvoyé coup pour coup, et il n’a jamais vacillé.  Durant plus de deux heures, la cacophonie a été a son comble en direct devant des dizaines de millions de téléspectateur, laissant peu de place au deux autres candidats encore présents dans la course à l’investiture, John Kasich et Ben Carson, ce dernier finissant par lâcher non sans humour : « Est-ce que quelqu’un pourrait m’attaquer aussi ?« 

Les challengers de Trump lancent leurs dernières cartouches. S’ils ne refont pas leur retard lors du Super Tuesday du 1er mars, puis lors du vote des grands Etats (comme la Floride) le 15 mars, alors il n’y aura plus rien à faire…

 

AUTRES ARTICLES :

 

Go2 Vacations



Related Articles

Traité commercial transatlantique : ça traîne

Le TIPP, beaucoup en rêvent (et beaucoup le redoutent), mais en tout cas, alors qu’il était annoncé comme imminent, il semble ne plus avoir de calendrier bien défini. Il s’agit d’un traité de grande importance, car il établirait un libre marché entre les Etats-Unis et l’Union Européenne. Le but : faire sauter les frontières commerciales. Or le secrétaire d’Etat français au Commerce Extérieur, Matthias Fekl, a admis début mai (à nos confrères de l’AFP) lors du symposium mondial des CCE (à Miami Beach) que les négociations avec les US , « Pour l’instant ça n’avance pas, (mais) je ne considère pas qu’on entre dans une négociation en disant il faut conclure le plus vite possible et à tout prix, et je ne dis pas non plus que ce sera nécessairement raté, il faut à chaque étape défendre nos intérêts ».

8 comments

Write a comment

    Write a Comment

    Laisser un commentaire

    Nous avons besoin d’amourrrrr !

    Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

    Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !