Cachez ce vaccin que je ne saurai voir : les Américains contre la vaccination

Cachez ce vaccin que je ne saurai voir : les Américains contre la vaccination
mark-zukerberg-vaccin

En janvier Mark Zuckerberg a témoigné en faveur du vaccin en postant cette photo avec sa fille qu’il venait de faire vacciner.

Dans les débats politiques américains, il y avait déjà les « birthers », ceux qui doutent de la naissance américaine des autres candidats (au premier rang desquels Donald Trump, qui après des mois à lui poser la question par médias interposés, a forcé le président Obama a publier son extrait de naissance (une personne qui n’est pas née américaine ne peut devenir président). Le même Trump qui a exprimé des doutes plus récemment sur les doits du candidat Ted Cruz, né au canada (de parenté américaine). Et maintenant il y a les anti-vaccination ! Selon une croyance (fausse) mais assez répandue, le vaccin contre la rougeole serait responsable de cas d’autisme chez les enfants. Au début des années 2000, des plaintes avaient été déposées par 5600 familles d’enfants autistes, et l’une d’entre-elles avait même gagné 810000$ de dommages et intérêts en 2011, ce qui a accentué le mouvement. Mais aucun lien n’a pu être scientifiquement établi, malgré de nombreuses recherches. Les septiques avancent que le (puissant) lobby pharmaceutique met tout en son pouvoir pour que la vérité n’éclate pas. Peu de politiques soutiennent cette thèse à part, bien évidemment, Donald Trump, qui a fait plusieurs déclarations sur le sujet depuis 2007, associant la vaccination à l’autisme. Le fait que les élus ne soient pas nombreux à défendre cette thèse ne l’empêche pas de se propager, au point où elle est même évoquée durant les débats pour les primaires (la question a été posée au Dr Ben Carson à l’automne dernier. Le neuro-chirurgien a précisé qu’il n’y avait aucun lien connu entre les vaccins et l’autisme).

EPIDEMIE DE ROUGEOLE EN CALIFORNIE

Nul ne sait s’il y a un lien avec cette croyance, néanmoins le virus de la rougeole qui avait quasiment disparu des Etats-Unis, revient en force. En Californie, cinquante-neuf cas ont été recensés en décembre-janvier, et quarante-neuf de ces cas ont été contractés… au Disneyland de Los Angeles (inutile de préciser que c’est parce que les parcs d’attractions sont remplis d’enfants et que la rougeole se transmet par l’air, sans contact). Le Centre de protection contre les maladies de la Californie (CDPH) a récupéré des infos sur 34 malades, et 28 d’entre-eux n’étaient pas vaccinés.

La moyenne nationale des enfants non-vaccinés ne serait que de 3,1%, mais dans certains endroits ça peut monter plus haut : l’an passé le Los Angeles Times révélait que dans la banlieue de Los Angeles, 9,5% des élèves de grande section de maternelle n’avaient pas reçu les vaccins obligatoires pour des raisons de croyances personnelles de leurs parents. Un taux qui monte même à 14,8% dans des villes plus bourgeoises comme Malibu et Santa Monica.

Du coup, quand le californien Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, fait vacciner son bébé et poste la photo le 8 janvier sur son réseau social… ça devient un « acte politique », « liké » par des millions d’internautes !

Une étude publiée l’an dernier dans le Los Angeles Times soulignait que dans le comté d’Orange, dans la banlieue de Los Angeles, 9,5% des élèves de grande section de maternelle n’avaient pas reçu les vaccins obligatoires pour des raisons de croyances personnelles de leurs parents. Ce taux bondit à 14,8% dans les municipalités aisées de Santa Monica et Malibu, alors que la moyenne nationale n’est que de 3,1%.

 


Tags assigned to this article:
autismeétats-unisrougeolevaccinvaccination

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !