Miami : La France a honoré les vétérans de la Seconde Guerre Mondiale

Miami : La France a honoré les vétérans de la Seconde Guerre Mondiale

DSCN0880Le 7 mai dernier, veille de l’anniversaire de la victoire alliée de 1945, le consulat général de France à Miami organisait une cérémonie à Port Everglades (Fort Lauderdale) sur le porte-avions USS Bataan afin de remettre les insignes de la Légion d’Honneur à 9 résidents de Floride, vétérans de la Seconde Guerre Mondiale.

Ce sont Nicole Hirsh, vice-présidente de l’American Society of the French Legion of Honor, et le capitaine Jean-Michel Caffin qui ont remis les insignes à neuf héros de cette guerre : Charles Adderley, Kalman Bass, Edwin Blasingim, James Gilchrist, Robert Kampert, Sam Kornfeld, Arthur Rosa, Calvin Landau et James Lockshin. Les autorités américaines étaient également très bien représentées, à commencer par la présence de l’amiral Kurt W. Tidd, commandant de la United States Southern Command. La cérémonie, toujours impressionnante, a été suivie par un public nombreux, notamment des familles françaises venues saluer avec leurs enfants ces vétérans qui ont permis à la France et à l’Europe de recouvrer la liberté.

 

Sam Kornfeld : à 21 ans face à l’horreur du 6 juin

Sam Kornfeld, Vétéran d'Omaha Beach et de la Seconde Guerre Mondiale, recevant les insignes de Chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur, des mains du capitaine Jean-Michel Caffin.

Sam Kornfeld, Vétéran d’Omaha Beach et de la Seconde Guerre Mondiale, recevant les insignes de Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur, des mains du capitaine Jean-Michel Caffin.

Parmi les médaillés de la Légion d’Honneur en ce jour de commémoration du 8 mai, et avec une pensée en ce mois de juin pour tous les alliés morts en Normandie le 6 juin 1944, voici juste l’histoire d’un homme décoré par la France à Port-Everglades : Sam Kornfeld.

Né le 25 avril 1923 à New-York-City, Sam Kornfeld a rejoint l’US Army en décembre 1942. En tant que caporal et opérateur-radio assigné au 147th Combat Engineers, le 5 juin 1944 il prend place en tant qu’ opérateur-radio dans une barge de débarquement de troupes à Weymouth en Angleterre. Il a alors 21 ans, et le lendemain, il approche de la côte normande au pire moment et au pire endroit : 70 minutes après « L’Heure H » à Omaha Beach. La mer a pour la première et dernière fois de son histoire changé de couleur à cette endroit. Elle est rouge sang. Les bombardements alliés avaient manqué leurs cibles durant la nuit, et les batteries allemandes quasi-intactes massacrent un millier de soldats américains, auxquels il faut ajouter 2000 blessés et disparus. Les chars amphibies prévus pour le débarquement sont presque tous coulés. Les troupes d’assaut sont clouées sur la plage et, du fait de la désorganisation complète, les barges transportant les hommes du Génie comme Sam arrivent près du rivage avant même les troupes d’infanterie, au moment où l’Etat Major allié commence à envisager d’abandonner Omaha. La barge de Sam Kornfeld arrive en plein apocalypse, et à 100 mètres du sable elle est touchée et coulée par un obus allemand. Les balles sifflent autour de lui, la mort est partout, et c’est pourtant vers cet endroit que Sam nage avec les survivants, afin de remporter une victoire héroïque à un moment où tout semblait perdu. Sam récupère une radio et se met au travail, s’occupant aussi des câblages pour les transmissions alors que les alliés poursuivent leur percée vers Saint Lô à travers l’enfer de l’été 1944. Il participa ensuite à la Bataille des Ardennes.
Si vous passez près de Colleville-sur-Mer, arrêtez-vous et montrez à vos enfants et petits-enfants ce qui s’est passé là-bas, et les milliers de croix blanches alignées : ce sont les copains de Sam Kornfeld qui eux aussi avaient 21 ans en ce 6 juin 1944, et n’ont pas eu la même chance de retrouver leurs familles.

Omaha Beach

 

 

salle de billard en Floride



Related Articles

Tourisme francophone en Floride : de belles perspectives d’avenir

Mercredi 13 mai, les chambres de commerce franco-américaine de Miami et Québec-Floride organisaient à la Desjardins Bank de Hallandale, en partenariat avec le journal Le Courrier de Floride, le network mensuel dédié aux professionnels francophones de Floride, mais une première partie avait cette fois été dédiée aux professionnels du tourisme. Une trentaine de chefs et cadres d’entreprises de ce secteur, français et québécois étaient présents afin de se rencontrer et se concerter sur ce thème. Justine Croteau et Pascale Villet (directrices de la CCQF est de la FACC) ont exposé les données d’actualités du tourisme en Floride en introduction, avant que les consuls du Canada et de France, Louise Léger et Philippe Létrilliart, ne dressent l’état des lieux de leurs forces touristiques respectives, qui sont différentes mais souvent complémentaires, en tout cas au regard des nombreuses entreprises francophones qui s’adressent à ces touristes.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !