Thursday’s : la célèbre brasserie française s’est installée sur Las Olas (Fort Lauderdale / Floride)

Thursday’s : la célèbre brasserie française s’est installée sur Las Olas (Fort Lauderdale / Floride)

Le fameux restaurant français de Montréal a ouvert sur Las Olas Boulevard à Fort Lauderdale. Et il ne s’agit pas d’une succursale, car aux manettes de la version floridienne de Thursday’s on ne retrouve rien de moins que son équipe historique : son fondateur Bernard Ragueneau, sa femme Arlene Antoine (auxquels s’est joint leur fille, Savannah) et son fameux chef : Olivier Rebuffel. Le tout dans le même cadre « brasserie parisienne » qui a fait sa réputation !

Savannah Ragueneau, l'autre "boss" de Thursday's Fort Lauderdale

Savannah Ragueneau, l’autre « boss » de Thursday’s Fort Lauderdale

Thursday’s a ouvert en octobre dernier, juste avant la saison. Pas le temps de faire de grand opening, avec Bernard Ragueneau on entre directement dans le vif du sujet : une immense institution française est désormais présente sur l’artère centrale de Fort Lauderdale. Pour ceux qui ne connaissent pas Montréal, Thursday’s c’est un restaurant de 1000 couverts où tout le monde est déjà allé, une discothèque, et jusqu’en 2013 un hôtel contigu et non-moins connu : L’Hôtel de La Montagne. Tout a été fondé par Bernard, y compris le steak tartare et le carré d’agneau, passages obligés qui eux aussi ont fait la réputation de l’établissement.

(photo en haut de page : Bernard Ragueneau et le chef Olivier Rebuffel.)

En 2013, le fils de Bernard reprenait l’établissement, refaisait tout le concept et assurait à la presse canadienne : « mon père a bien mérité sa retraite« .

« Au début j’y ai cru« , raconte Bernard. « Nous nous sommes installés à Fort Lauderdale, et le premier hiver a été merveilleux. Mais après deux ans de télévision et de vélo, j’ai cru que j’allais devenir fou ! » Arlene montre la suite en vidéo : l’achat d’un immeuble sur Las Olas, 9 mois de travaux avec Bernard travaillant tous les jours au milieu des ouvriers, sur les sols, les murs, le plafond : « depuis le début des travaux« , confie Savannah, « et depuis que nous sommes ouverts, il n’y a qu’un seul jour où on a fait relâche, c’était pour Memorial Day… et même si c’était fermé, je pense que mon père est quand même venu à Thursday’s« . Comme à Montréal, Bernard Ragueneau écrit sa propre légende : Thursday’s, c’est lui. Quand l’établissement avait fermé pour travaux à Montréal, de nombreuses pièces de décoration avait été remisées dans une ferme : bar, enseignes, lustres immenses de l’hôtel de la Montagne, crocodiles lumineux (très adaptés à la Floride) : trois camions ont été nécessaires pour tout ramener à Fort Lauderdale.

thursday's fort lauderdale

Thursday’s est totalement incarné par Bernard, mais ce restaurant, c’est aussi un état d’esprit, et une équipe. Durant des décennies, le show a été assuré côté cuisine par Olivier Rebuffel (originaire de Cerbère, près de Perpignan). « Quand Bernard a arrêté, et que Montréal a fermé pour travaux, j’en ai profité pour enfin aller m’installer à Paris« , raconte Olivier. J’y ai refait ma vie après tout ce temps en Amérique. Un jour Bernard m’appelle et me dit : « il faut que tu viennes diriger la cuisine de Fort Lauderdale. » A peine arrivé en France, ça n’était pas envisageable. Il me rappelle au mois de novembre et me dit : « Olivier, s’il te plaît vient nous aider pendant une semaine. Il m’a bien eu : difficile de repartir à Paris au mois de novembre ! Mais ce n’est pas que pour le soleil que je suis resté. Thursday’s c’est ma famille. J’en ai défendu la cuisine et le concept pendant si longtemps : c’est une défi extraordinaire de pouvoir recréer l’aventure ensemble dans un nouveau pays. » Olivier c’est l’artiste en cuisine, et c’est le show en salle : tout le monde vient (aussi) à Thursday’s pour le voir, avec les deux autres grandes figures de Montréal, que sont Bernard et Arlene (même si, à l’origine, Bernard est un Vendéen de Versailles, et Arlene est native de Trinidad).

Côté assiette c’est donc la fête, à la parisienne, mais l’agneau peut vous emmener aussi jusqu’en Provence, tout comme la délicieuse bouillabaisse d’Olivier. La terrine est faite maison, les fruits de mer sont aux petits soins : rien n’ai laissé au hasard. « On a fait de toutes petites adaptations américaines : pas de burgers (sauf pour le brunch), mais bien évidemment on ne peut pas servir leurs servir les escargots dans leurs coquilles, et des petites choses comme ça qu’il faut savoir. » La seule spécialité américaine de l’endroit… c’est donc la poutine canadienne, car les Québécois de Floride se sont vite passés le mot au début de l’hiver : Thursday’s est désormais parmi nous !

THURSDAY’S

n’est pas ouvert que le jeudi : c’est 7/7 de 11h30 à 22h !

1521 E Las Olas Blvd – Fort Lauderdale, FL

(954) 368-4630

www.thursdaysfortlauderdale.com

www.facebook.com/Thursdayslasolas

 

 

 

Thursday's Restaurant Las Olas Fort Lauderdale



Related Articles

George Zimmerman ne cesse de faire parler de lui

Le « vigile volontaire » George Zimmerman qui avait mis le feu à tout le pays en tuant le jeune noir Trayvon Martin près d’Orlando il y a quelques années (et avait été acquitté) était peut-être dans son droit ce jour-là (c’est en tout cas ce qu’a déclaré la justice), mais depuis son acquittement, il multiplie sa présence dans les colonnes de faits divers. Cette fois, un coup de feu a été tiré dans sa camionnette et il a été blessé au visage par les débris de verre.

1 comment

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !