Quand la mer baisse à La Baule, monte-t-elle à Miami ?

Quand la mer baisse à La Baule, monte-t-elle à Miami ?

Avec la mondialisation, les liens transatlantiques sont moins privilégiés qu’avant ; les Etats-Unis ont des rapports accru avec les autres continents : Asie, Amérique Latine… Mais les USA conservent toutefois des liens physiques importants avec le « Vieux Continent ». D’ailleurs, si la côte Atlantique de l’Europe est si tempérée durant l’hiver, c’est bien parce que la Floride lui envoie ses eaux chaudes, le fameux Gulf Stream. Le découvreur de la Floride en personne, Ponce de Leon, avait remarqué qu’en empruntant ce courant, ses bateaux allaient plus vite, ce qui a facilité les échanges transatlantiques durant les siècles précédant la création des avions.

Photo ci-dessus : Saint-Lunaire, en Bretagne, à marée basse.

C’est l’été, moment propice à quelques légèretés, en l’occurrence, pour ma part, des souvenirs d’enfance en Bretagne. Un jour, mon grand-père rentrant d’une partie de pêche au large de Saint-Malo nous raconte : « J’ai été accosté par des Parisiens qui m’ont demandé : « Pouvez-vous nous dire où on peut voir le Gulf Stream ? » Je leur ai répondu « continuez tout droit. » Si la Grande Bleue est un lien autant géographique qu’historique entre les Etats-Unis et l’Europe, il n’est pourtant pas facile de tracer les contours de ces courants. Autre souvenir de vacances en Bretagne : La Baule. Les « grandes marées », ça a toujours plu aux adultes. Ils ne pensent jamais aux enfants qui ont de plus courtes pattes et, ainsi équipés, sont obligés d’aller chercher la mer à 3 kilomètres dans la vase et – de mon souvenir – toujours au milieu d’une brume à couper au couteau ! Tout ça pour en arriver à la question existentielle du jour : justement, quand la mer baisse à La Baule… a priori la logique voudrait qu’elle monte à Miami et que les milliards de tonnes d’eau disparues des côtes de Bretagne viennent se réchauffer à South Beach, juste en face de la maison à Kim Kardashian. Ca semble logique, au point où Galilée l’avait écrit en 1616 : si la mer baisse quelque part, c’est à cause de la rotation de la terre, dont l’énergie « pousse » les océans, affirmait Galilée, vers la maison de David Guetta. Le grand savant – qui ne pouvait pas connaître Kim Kardashian à l’époque – n’avait pas tort que sur ce point : la rotation de la terre n’a strictement rien à voir avec les marées, et la mer n’est pas du tout « poussée ». Il faudra attendre un siècle de plus pour que la solution soit trouvée, par Newton et ses théories sur l’attirance des corps. Ce sont les corps célestes qui s’attirent, la terre, la lune et le soleil, et celui de Kim ne présente pas une masse suffisante pour être influente sur des masses liquides supérieures à une coupe de champagne.

LA VERITE SUR LES MAREES !

Si la lune et le soleil sont du même côté de la terre, ou bien d’un côté opposé, alors il y a « marée haute », et si ils sont à 90° l’un de l’autre, il y a « marée basse ». Cette attraction fait que la mer n’est pas « déplacée » ou « poussée », mais plus exactement SOULEVEE de plusieurs mètres de haut par l’attraction des planètes et de l’étoile. Oui, m’objecterez-vous, mais la mer baisse quand même beaucoup à La Baule alors qu’elle monte (un peu) à Miami ? C’est vrai que les marées ont leurs propres courants : les « courants de marée », qui peuvent atteindre la vitesse de 20km/h dans certains entonnoirs (comme la baie du Mont Saint-Michel, par exemple). Mais ce n’est pas le phénomène le plus marquant : si on multiplie un déplacement de 20 km/h par 6 heures (une marée dure 6 heures), alors la mer ne pourrait au maximum se déplacer « que » de 120 kilomètres durant une marée. Elle ne peut donc franchir en ce laps de temps les 7043 kilomètres et 740 mètres qui séparent la maison de Patrick Bruel de celles de Kim et David.

Les liens transatlantiques entre l’Europe et les Etats-Unis ne peuvent donc être basés sur ces échanges d’eau : il nous faudra les renforcer d’une autre manière à l’avenir !

Bon été à tous !

Gwendal GAUTHIER

Editeur du Courrier de Floride


Tags assigned to this article:
Floridegulf streammaréeMiami

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !