Des vestiges français découverts sous la mer à Cap Canaveral (Floride)

Des vestiges français découverts sous la mer à Cap Canaveral (Floride)

Des objets du 16ème siècle provenant des premières expéditions françaises en Floride viennent d’être découverts sous la mer à Cap Canaveral lors de fouilles d’épaves.

Incroyable télescopage historique : alors que Cap Canaveral est depuis 50 ans le site bien connu où se joue l’ultime découverte géographique, celle de l’espace, c’est une autre histoire d’explorateurs bien plus ancienne qui vient de ressurgir : celle de la Nouvelle France et de la « Floride française ».

epave-française-cap-canaveralEn septembre 2015, trois sites sous-marins regroupant de nombreux objets ont été découverts à une profondeur de 5 à 8 mètres. Ils sont fouillés depuis lors, et y ont été trouvés pour le moment : 19 canons en fer, 3 en bronze, 12 ancres et tout l’appareillage des grands navires du XVIème siècle croisant dans les mers des Caraïbes. Et là, surprise, le 9 août, la Global Marine Exploration qui travaille sur le site a trouvé et photographié (mais pas encore remonté) au milieu des débris un monument de marbre marqué aux armes de France. D’autres objets attestent de l’origine française d’au moins certaines pièces, comme par exemple l’un de ces canons en bronze, dont les marques sont clairement celles apposées lors du règne du roi Henri II, ce qui donne des dates assez précises, puisqu’il ne fut roi que durant 12 ans (1547-1559). Or la colonie française de Fort Caroline qui fonda la « Floride française » (près de l’actuelle Jacksonville), a été fondée en 1564, elle pouvait donc très bien être équipée (tant le fort que les bateaux qui le défendaient) de canons comme celui-ci. Il y a donc plusieurs hypothèses à cette découverte : soit il s’agit de navires français ayant sombré à cet endroit (et ce serait une découverte archéologique de tout premier ordre) soit de navires anglais ou espagnols ayant pillé les Français, piste qui devrait être privilégiée, puisque les flottes françaises se sont pris des raclées maritimes mémorables dans la région ! Irrités par la présence de Fort Caroline en Floride, les Espagnols avaient décidé d’y mettre un terme en fondant Fort Caroline. La flotte française de Jean Ribault avait malencontreusement eu l’idée de les attaquer en plein ouragan, et des navires (jamais retrouvés) avaient sombré. Les Espagnols s’étaient ensuite porté à la rencontre des Français, leur proposant la vie sauve, ce que les Français ont accepté… avant de se faire immédiatement massacrer au sud de St Augustine, sur une rivière qui depuis lors s’appelle Matanzas (ce qui signifie « Massacre » en espagnol).

D’autres marins français, beaucoup plus nombreux, prirent possession de la Floride et en écumèrent les mers 150 ans plus tard, mais ceux-là étaient… des pirates. Et il paraît peu probable qu’ils aient eu une quelconque utilité de si vieux canons. (C’est d’ailleurs à cause de ces incontrôlables pirates français que les Espagnols ont cédé la Floride aux Etats-Unis en 1822 : ils n’arrivaient plus du tout à la contrôler.)

Les trois sites découverts sont juste en face des pas de tirs de fusées de Cap Canaveral et, pour la petite histoire, à côté des épaves vieilles de 500 ans a été retrouvé l’un des premiers prototypes de fusée lancé en 1949 !

 (crédit photo : Global Marine Exploration)

www.gmexploration.com

 

 

Pour en savoir plus sur la colonie de Fort Caroline

– Pour en savoir plus sur l’histoire du massacre des français à Matanzas, voir notre page :

Fort Matanzas : ses paysages et plages magnifiques (près de St Augustine en Floride)

– Pour en savoir plus sur l’arrivée des armées espagnoles en Floride, voir la page :

La Fontaine de Jouvence de St Augustine (Floride)

 



Related Articles

2 comments

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !