Le virus Zika poursuit son expansion en Floride

Le virus Zika poursuit son expansion en Floride

Au 23 août, l’expansion de l’épidémie de virus Zika, transmis par le moustique-tigre, n’était pas si terrifiante que ça en Floride : une demi-douzaine de cas dans les quartiers nord de Miami, autant à Miami Beach, et quelques autres plus au nord. Mais le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies a donc défini, en plus de Wynwood, une nouvelle zone à éviter pour les femmes enceintes à Miami Beach, entre la plage et la baie de Biscayne, et entre la 8th et la 28th street, c’est à dire… toute (ou presque) la zone la plus touristique de South Beach, y compris Ocean Drive et Lincoln Road.

Il n’y a donc pas pour le moment de contamination foudroyante comme ce fut le cas dans les pays proches de l’Amazonie. Par ailleurs, les villes du sud de la Floride ont, selon les déclarations des habitants, été moins infestées de moustiques cette année que les précédentes. Peut-être en raison de l’aspersion massive d’insecticides, aussi bien par des agents au sol que par avion. Quelle que soit la vitesse de propagation, il paraît néanmoins assez difficile de stopper la contamination des moustiques par le virus zika, et en conséquence les humains. La diplomatie française déconseille donc à ses ressortissantes enceintes de venir à Miami, tout comme l’agence publique de santé du Canada qui a placé à la mi-août la Floride en niveau 2 de risque. Bien d’autres pays ont fait de même, ce qui fait craindre une baisse de la fréquentation touristique en début d’automne, principalement sur la ville de Miami.  Le gouverneur de Floride Rick Scott a demandé aux autorités fédérales d’aider à traiter le problème, et la FDA a déjà donné son aval au lâcher de moustiques génétiquement modifiés si cela pouvait aider.

Si l’épidémie est maîtrisée à la fin de la saison des pluies, on devrait moins entendre parler de zika… jusqu’au printemps !

Rappelons que le virus est dangereux pour les femmes enceintes qui, si elles contractent le virus durant leurs grossesses, donnent naissance a des bébés souffrant de microcéphalie (crâne 30% plus petit que la normale).

  

Florian Dauny avocat 2016-2017



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !