Evénement : Alstom vend 28 TGV aux Etats-Unis pour 2,45 milliards de dollars

Evénement : Alstom vend 28 TGV aux Etats-Unis pour 2,45 milliards de dollars

C’est une petite revanche pour Barack Obama qui avait promis d’apporter la grande vitesse ferroviaire « à 80% des Américains » sans arriver à ses fins : son vice-président, Joe Biden, vient enfin (le 26 septembre) de dévoiler un important investissement dans le TGV pour la région nord-est des Etats-Unis.
Certes, une ligne à grande vitesse existe bien entre Washington et Boston… mais elle n’est pas complète, et les trains ne peuvent l’emprunter qu’à 170km/h de moyenne. Ce qui n’a pas empêché un début de succès, puisque le nombre de passagers est supérieur de 50%.

Mais cette fois, l’investissement est voté : 450M$ pour la mise à niveau du rail permettant alors de dépasser les 300km/h; et 2,45 milliard de dollars pour acheter 28 rames de TGV au Français Alstom. Aux Etats-Unis cet événement n’est pas mince, puisque le mode de déplacement le plus prisé est la voiture, et « transports en commun » y rime généralement avec « avion ». D’autant qu’une nouvelle ligne est en construction en Californie entre San Diego et San Francisco (en passant par Los Angeles), et deux autres sont en projet : Los Angeles-Las Vegas (Nevada), et Houston-Dallas (au Texas).

Alstom a en outre décroché un contrat de maintenance d’une durée de 15 ans. Les nouveaux TGV doivent être livrés à Amtrak (société de chemins de fer américains) dans 5 ans par la société française. Seul hic pour la France : le financement américain étant fédéral, les trains devront être construits sur le site américain d’Alstom, avec du personnel américain, en raison du « Buy American Act ». Alstom emploie déjà plus de 2000 personnes aux USA. Néanmoins il s’agit tout de même d’une bonne nouvelle pour la France qui avait beaucoup de mal à vendre ses TGV à l’international face à la concurrence du Shinkansen des Japonais.

 



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !