Guide de la Nouvelle-Orléans : toutes les choses à voir sur cette page !

Guide de la Nouvelle-Orléans : toutes les choses à voir sur cette page !

Bienvenue sur le Guide de la Nouvelle-Orléans, ville à l’architecture magnifique et où la fête dure toute l’année ! Musique, cuisine, culture : tout ici est très différent de ce que vous pourrez voir ailleurs dans le monde… une singularité qui fait la réputation de la ville !

French Quarter de la Nouvelle Orléans

French Quarter de la Nouvelle Orléans (photo : (Mr Littlehand sur Flickr / CC BY 2.0)

La liste des choses à voir est sur cette page (mais aussi sur d’autres que nous avons séparé et que vous trouverez dans le sommaire ci-dessous) :

NOS AUTRES PAGES :
Généralités et histoire de la Nouvelle-Orléans

– Le Garden District de La Nouvelle-Orléans (magnifique quartier américain)

– La Cuisine de Louisiane

– Le Vaudou à la Nouvelle-Orléans

– Le Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans

– La Musique de la Nouvelle-Orléans

– « Pourquoi j’aime La Nouvelle-Orléans », par Jacques Cimetier

MAIS AUSSI :

– Guide complet de Louisiane

– Nos articles sur la Nouvelle France

– Guide complet des Etats-Unis

RIV_06Transports

Depuis l’aéroport international, les navettes et les bus sont bien moins chers que les taxis. On peut visiter la ville en bus, ou à pieds pour le quartier Français et le Centre (Central Business district) qui sont l’un près de l’autre, séparés par l’artère commerçante de Canal Street. Tout ou presque peut se faire à pieds, néanmoins l’emploi des deux lignes de tramway, les fameux Streetcars vieux de plus de 150 ans est un moyen charmant et efficace de connaître la ville. Une ligne va de Jackson Square au parc Audubon et traverse tout le Garden District. Une autre ligne, celle des Ladies in Red (dames en rouge) longe les berges. On peut acheter des forfaits transports en commun pour une journée ou plusieurs.

N’oubliez pas de vous faire remplir des Tax Free Reform par les commerçants, afin de vous faire rembourser les taxes de vos achats, avant votre départ, au bureau des Sales Tax Refunds. Unique aux USA !

http://www.louisianataxfree.com

L’Office de Tourisme se trouve sur la droite de Jackson Square, quand on regarde la cathédrale.

DSCN5701Incontournables :

Dans le French Quarter : Jackson Square, Cathédrale Saint-Louis, le Café du monde et le French Market, Cabildo, Presbytere, Napoleon House, Old Ursuline Convent, Cimetière Saint-Louis N°1.

Autour : le Garden District, Longue Vue House and Garden.

L’Aquarium des Amériques et le New-Orleans Museum of Arts (NOMA) sont très très bons dans leur catégories respectives. Pour les amateurs de poissons ou d’art.

RIV_04

French Quarter

Sans conteste l’un des plus beaux endroits du monde (et en tous cas incontournable à New-Orleans, avec le Garden District), l’un des plus festifs avec ses clubs de Jazz et ses parades durant le Mardi-Gras. La fête y est constante ! Les balcons en fer forgé avec leurs végétations luxuriantes ont été ajoutés vers 1850, peu avant la guerre civile.

DSCN5883Les restaurants sont fantastiques, les magasins incroyables…

Beaucoup de films y ont été tournés, certains ayant trait au vaudou (voir notre page spéciale), mais le plus connu demeurera Un tramway nommé Désir.

Jackson Square

L’Ancienne Place d’Armes (square Jackson). Elle s’appela «Place d’Armes» sous les Français ; elle fut «Plaza de Armas» pour les Espagnols, et vers le milieu du XIXe siècle elle fut officiellement transformée, avec toutes les cérémonies d’usage, en square Jackson. La statue équestre du général Jackson, qui domine la place depuis 1856, est l’oeuvre du sculpteur Clark Mills. Elle commémore la victoire de Jackson sur les Anglais lors de la fameuse Bataille de La Nouvelle-Orléans, qui eut lieu à Chalmette, à environ 10 km d’ici, en 1815. Véritable centre historique et touristique de la ville, il est chaque jour le théâtre des diseuses de bonne-aventure, des peintres, caricaturistes et musiciens de jazz en tous genres.

DSCN5634Cathédrale Saint-Louis-Roi-de-France

Elle est la plus ancienne cathédrale des USA, et a été construite entre 1849 et 1851 d’après les plans de J.N.B. de Pouilly. Le pape Paul VI lui accorda en 1964 le statut de basilique mineure, et le pape Jean-Paul II y célébra la messe lors de sa visite aux États-Unis en 1987. Le parvis porte d’ailleurs désormais son nom. La cathédrale Saint-Louis est la troisième église élevée sur ce site. La première fut emportée par un ouragan en 1722, et la deuxième détruite par un incendie en 1788.

La tour centrale avec l’horloge et la cloche ont été ajoutés en 1819.

Les vitraux représentants Saint-Louis sont d’une grande beauté, et rappellent qu’ici on est attaché à l’histoire de la France et de son saint-roi.

Les décorations au plafond, et autres fresques murales sont d’une très grande beauté. Un endroit unique !

Saint-Louis-Roi-de-France : Jackson Square.

http://stlouiscathedral.org/historye.htm

French Market 

Débutant au Café du Monde (en bas à droite de Jackson Square), l’un des plus célèbres café… du monde (arrêtez-vous en boire un accompagné d’un « french doughnut » (supposé être un beignet « français »)), le Marché Français se poursuit sur plusieurs centaines de mètres au rythme des boutiques et des stands en tous genres et hauts en couleurs. La boutique de vêtements de sports près du Café du Monde est l’une des rare où l’on peut acheter les produits officiels (t-shirts…) de l’équipe de foot des Saints, avec leurs fleurs de lys partout !

Autrefois, des marchands de toutes origines se côtoyaient sur le marché, mais, s’il s’est progressivement orienté vers le tourisme, on peut toujours y trouver fruits, légumes et épices… et de magnifiques masques de carnaval. En tous cas l’un des meilleurs endroits pour acheter des souvenirs.

http://www.cafedumonde.com/

Louisiana State Museums :

L’Etat de Louisiane gère les 6 sites et musées suivants, dans le quartier Français. Vous avez une réduction si vous prenez des entrées pour deux musées ou plus.DSCN5331Le Cabildo

Ce bel immeuble colonial de 1799 a été ainsi nommé à cause du Conseil du gouverneur espagnol qui s’y réunissait. La vente de la Louisiane aux USA a été signée ici en 1803. En 1825, lors de son dernier et triomphal voyage aux USA, le général Lafayette s’y arrêta.

Le musée du Cabildo est une étape importante pour les visiteurs, afin de mieux comprendre l’histoire de La Nouvelle-Orléans et de la Louisiane à travers toutes ses époques : indiens, pionniers français, gouvernement espagnol, esclavagisme, guerre de sécession…On peut même y voir le masque mortuaire de Napoléon Bonaparte, un autre héros de la ville, bien qu’il n’y ait jamais mis les pieds.

http://lsm.crt.state.la.us/cabex.htm

DSCN5816

DSCN5969Le Presbytère

Musée du Mardi-Gras, il est dans le bâtiment à droite de la Cathédrale Saint-Louis. Incontournable si vous ne venez pas en février (voir la notice détaillée sur notre page « Mardi-Gras« ).

http://lsm.crt.state.la.us/presbex.htm

1850 House

Cette magnifique maison présente la vie dans la Louisiane du XIXe Siècle par une très belle visite dans des pièces redécorées telles qu’elles étaient avant la guerre de Sécession. Elle fut construite par la baronne

Micaela Almonester de Pontalba, la fille de Don Andres Almonester y Roxas, le gouverneur espagnol. La baronne était très inspirée d’architecture parisienne.

Elle se situe à l’angle à droite de Jackson Square quand on est dos au Mississippi (en face du Café du Monde). Une importante et très fournie boutique au rez-de-chaussée.

523 Saint-Ann St. 504/568-6968

http://lsm.crt.state.la.us/1850ex.htm

DSCN5920Old U.S Mint

C’est cet imposant bâtiment de style néo-gothique que furent autrefois battus et stockés les pièces et lingots d’or et d’argent à la fois de l’Union depuis 1838, mais aussi de la Confédération, en 1861. Une exposition au rez-de-chaussée est donc consacrée à ce sujet, mais le premier étage est pour sa part dédié au jazz sous toutes ses formes, avec de rares photos de Sidney Bechet et même l’une des trompette de Louis Armstrong, par exemple.

A l’est du French-Market, non loin du Mississippi.

400 Esplanade Ave – (504) 568- 6968

http://lsm.crt.state.la.us/mintex.htm

DSCN5848Madame John’s Legacy

Construite en 1725, cette maison française intacte, s’appelle ainsi à cause d’un des personnages de l’histoire Tite Poulette écrie au XIXe siècle par l’écrivain George Washington Cable. Elle fut bâtie sur le site d’une plus anciene maison ayant apartenue à Beluche, un lieutenant de Lafitte. Elle

se visite et présente différentes expos. La maison servit pour le film Entretien avec un Vampire.

623 Dumaine St. – (504) 568- 6968

http://lsm.crt.state.la.us/madam.htm

The Creole House and the Jackson House

Ancien corps de garde Français, une prison occupa le site en 1769 durant la période espagnole (démolie en 1837). Ces maisons sont typiques de la Nouvelle-Orléans d’avant la guerre-civile. Elles contiennent aujourd’hui des bureaux des musées d’Etat.

616 Pirates Alley et 619 Pirates Alley – (504) 568- 6968

http://lsm.crt.state.la.us/creojack.htm

DSCN5731

Au Nord de Jackson square :

First Skyscarper

la Maison Lemmonier n’est pas un gratte-ciel, mais elle fut longtemps la plus grande du quartier, terminée en 1811 par le Dr Yves Lemonnier. Magasins au rez-de-chaussée.

640 ST. Peter St.

DSCN5728LaBranche Houses

Ces jolies maisons datant des années 1830 sont entre la Pirate’s Alley et les rues Royal et Saint Peter. Celle du 700 Royal Street est très belle. Magasins et restaurants au rez-de-chaussée.

Preservation Hall

Cet endroit tout dédié à la musique est connu de part le monde car ses groupes de jazz font des tournées gigantesques dans tous les pays. Mais le lieu en lui-même est unique, car il est une survivance des clubs tels qu’ils étaient au début du XXe siècle et qui ont tous disparus. Ouvert en 1960 par le musicien Allen Jaffe, des artistes du monde entier vinrent lui offrir des Jazz Funerals à sa mort en 1987. Voir le site internet pour les dates de concerts. Ouvert le soir et la nuit. – 726 ST Peter St. 504/522-2841

www.preservationhall.com

DSCN5926Le Voodoo Museum – 724 Dumaine Street

et le cimetière Saint-Louis N°1, à l’ouest d’Armstrong Park

sont sur notre page Vaudou et cimetières de la Nouvelle-Orléans.

Cornstalk Fence

Jolie maison au 915 Royal Street

Lafitte’s Blacksmith Shop

DSCN5722C’est dans ce cottage de 1772 que les pirates Jean et Pierre Lafitte auraient (selon les rumeurs) organisé leurs trafics en tous genres au milieu du XIXe siècle, abritant ces dernières derrière une activité de forgeron. L’endroit est au demeurant un des plus célèbre bar de la ville.

941 Bourbon Street, New Orleans

N’oubliez pas le cimetière Saint-Louis N°1 à gauche d’Armstrong Park (voir notre page Cimetières et Vaudou).

French Quarter de la Nouvelle Orléans

French Quarter de la Nouvelle Orléans (crédit photo : Allan Sheffield sur Flickr / CC BY 2.0)

 

A l’Ouest de Jackson Square

DSCN5761Historic New-Orleans Collection :

Une des plus grandes collection d’archives des USA dans une maison du XVIIIe siècle. Expositions gratuites au rez-de-chaussée, visite guidée payante pour les autres parties. Très grande qualité.

533 Royal St. 504/525-5661

www.hnoc.org

Napoleon House

Un des bars-restaurants les plus appréciés du quartier, les murs de l’établissement sont couverts de tableaux honorant la mémoire du célèbre empereur français. On peut y manger toute la gamme de plats cajuns et louisianais à des tarifs populaires. L’accueil est également très agréable.

Napoléon, en fuite après la défaite de Waterloo, voulut prendre un bateau avec son frère pour la Louisiane, puis se ravisa et laissa ce dernier partir seul. L’empereur avait beaucoup d’admirateurs ici, dont Nicolas Girod, maire de la Nouvelle-Orléans qui voulut libérer l’empereur de son île-prison de Saint Hélène, et l’amener vivre ici. Il forma un comité à ces fins et, prévoyant, ajouta donc une pièce à sa propre maison afin d’accueillir l’empereur, mais Napoléon mourut avant que ses sauveurs américains puissent mettre leurs plans à exécution. Néanmoins, la maison de Napoléon est toujours là (même si une cloison de sa chambre a été cassée pour faire une salle de réception (photo de droite) Bon il ne viendra plus maintenant…). Maria Impastato (photo) qui dirige l’établissement avec charme et gentillesse, est la descendante des propriétaires de lieux.

www.napoleonhouse.com

New Orleans Pharmacy Museum

En 1823, Louis Dufilho avait sa pharmacie ici, et vivait l’étage au-dessus, tout en cultivant ses propres herbes médicinales dans le jardin. Un autre moyen de plonger à travers l’histoire, entre les bocaux d’herbes bizarres de cet endroit charmant.

514 Chartres St. 504/565-8027

www.pharmacymuseum.org

shapeimage_3Musée Conti Wax

Cet important et célèbre musée de cire raconte l’histoire de la Nouvelle-Orléans en une centaine de scènes

racontant les événements principaux de la ville, depuis l’arrivée de La Salle en 1682, jusqu’à l’époque contemporaine, avec commentaires dans (presque) toutes les langues.

Il propose également un thème spécial sur le Vaudou.

917 Rue Conti st. – 800-233-5405 or 504-581-1993

http://www.neworleanswaxmuseum.com/

DSCN6028-filteredHermann-Grima House

Cette maison fut dessinée en 1831 par William Brand pour le compte de Samuel Hermann qui la vendra plus tard à l’avocat Felix Grima. Elle est un des meilleurs exemple de l’architecture américaine dans le quartier français. Elle comprend un musée et différentes expos. Tarif réduit pour la visite commune avec Gallier House (voir plus bas), toutes deux exemplaires de l’architecture du quartier Français.

820 Saint Louis St. 504/525-5661

http://www.hgghh.org/

Cigar Factory

Sur N. Peter Street, à environ 100M. de Jakson Square (juste avant le groupe de statues) vous pouvez acheter des cigares fabriqués devant vous.

A l’Est de Jackson Square :

Gallier House

Construite en 1857, cette maison fut construite par James Gallagher Jr, fils du propriétaire, un Irlandais ayant francisé son nom en Gallier. Elle se visite et présente la vie Lousianaise au XIXe siècle. Une partie du film Interview avec un Vampire (1994) y fut tourné. Tarif réduit pour la visite commune avec Hermann-Grima House (voir plus haut), toutes deux exemplaires de l’architecture du quartier Français.

1118-1132 Royal St. 504/525-5661

http://www.hgghh.org/

DSCN5921Old Ursuline Convent

Construit sur ordre de Louis XV en 1749, il est le plus vieux monument de tout le sud de la vallée du Mississippi. Les Ursulines arrivèrent à la Nouvelle-Orléans en 1727, amenant depuis Rouen la croix d’argent qui au sommet de l’Eglise. Elles en bâtirent d’abord un premier couvent, puis celui-ci.

L’église Sainte-Marie fut construite en 1845 pour devenir la chapelle des archevêques, après que ceux-ci eurent récupéré le couvent de Ursulines comme lieu d’habitation. Elle fut ensuite tour à tour l’église d’à peu près toutes les populations de la ville : français, espagnols, cajuns, allemands, italiens… Abîmée par les inondations, elle devrait rouvrir fin 2007.

1100 Chartres St. Tel : 504/529-3040

http://www.accesscom.net/ursuline/index.htm

DSCN5935

DSCN5932Beauregard-Keyes House

Cette jolie maison avec un petit jardin à la française et un porche néo-grec fut pendant un moment, après la guerre de Sécession, la maison du général sudiste Pierre Beauregard, un créole de la Nouvelle-Orléans qui ordonna le premier coup de feu de cette guerre à Fort Sumter.

Dans les années 1940, la maison fut achetée par l’écrivain Frances Parkinson-Keyes auteur du Diner chez Antoine et dont les livres sont vendus au magasin. Se visite.

1113 Chartres Street – 504/523-7257.DSCN5934

DSCN6011Le long du canal et Canal Street :

L’Aquarium des Amériques 

Plus de 100 000 espèces de poissons, reptiles et oiseaux sont observables dans leur milieu naturel reconstitué. Dès l’entrée, le grand aquarium en forme de voûte donne des sensations, avec ses requins et autres poisson-coffres s’ébattant au dessus-des têtes des visiteurs. On peut ainsi visiter un grand nombre d’écosystèmes, passant par les Caraïbes ou les mers polaires.

Belle vue sur le Mississippi depuis le parc qui est autour de l’aquarium.

Ouvert 7j/7 www.auduboninstitute.org – tel : 504/861-2538

shapeimage_4Harra’s Casino

Cette grande bâtisse néogrecque accueille le casino de la ville, ouvert 7j/7 24h/24.

4 Canal Street. 504/533-6000

http://www.harrahs.com/casinos/harrahs-new-orleans/hotel-casino/property-home.shtml

DSCN5979Louisiana Children’s Museum

On peut rejoindre depuis la jolie Spanish Plaza, sur les quais, le Musée des enfants, qui réjouira ces derniers autour d’aventures éducatives et ludiques, d’un petit port, d’une station de TV…

420 Julia St. (Warehouse District) 504/523-1357 – www.lcm.org

National D-Day museum

Le seul musée entièrement dédié au débarquement en Normandie le 6 juin 1944. répliques des barges de débarquement (initialement fabriquées à New-Orleans), d’avions de combat… Très beau musée.

925 Magazine Street – 504/527-6012 – www.d-daymuseum.org

Confederate Civil War Museum – Memorial Hall Foundation

Et oui, la Louisiane faisait également partie de la Confédération sudiste. Elle lui donna d’ailleurs le célèbre général de Beauregard. La Nouvelle-Orléans fut un enjeu pour les Nordistes, car porte d’entrée du Mississippi. Jolie collections.

Memorial Hall – 929 Camp St. New Orleans – Tel : (504) 523-4522  http://www.confederatemuseum.com/

Mid-City :

DSCN5719Longue Vue House and Garden

Le musée des Arts-décos (à dominantes européennes et orientales) est dans une élégante maison de style Anglais entourée de très beaux jardins.

7 Bamboo Road à Métairie. 504/488-5488

www.longuevue.com

City Park

Un des plus grands parcs urbains des USA, très beau avec ses vieux chênes et son jardin botanique. Marionnettes et carrousel pour les enfants.

DSCN5730

New-Orleans Museum of Art (NOMA)

Le principal musée d’arts de la ville est dans le City Park. De très belles et larges collections de peintures, (italiennes du XIIIe au XVIIIe, par exemple), en font certainement l’un des meilleurs musées artistiques de tout le sud des USA.

www.noma.org – tel : 504/488-2631

Louisiana Nature and Science Center

Si vous n’avez pas le temps de vous rendre dans les bayous, vous pouvez vous arrêter ici, afin de vous promener sur les sentiers du centre, aller à son planétarium ou encore au centre de découvertes pour enfants.

1100, Lake Forest Blvd – 504/246-5672

A l’extérieur de la ville :

Jean Lafitte National Historical Park

A 25mn de voiture au sud de la Nouvelle-Orléans, vous pouvez enrichir votre visite en Louisiane par une escapade naturelle au milieu des bayous qui vous permettront de découvrir les splendeurs de ces marécages. Des park rangers proposent des visitent guidées, mais on peut s’y promener seul, à pied (gratuit) ou en canoë au milieu des serpents et des alligators qui peuplent ce parc au nom du célèbre pirate français. Magasin, restauration…

Prendre l’US 90 vers le sud, puis la Route 45. Le park est sur le Lake Salvador. 504/689-2663 www.nps.gov/jela

shapeimage_5Six Flags New-Orleans

Présents dans toutes les grandes villes américaines, les parcs d’attractions géants Six Flags ne sont donc pas à proprement parler des spécialités locales, même si au travers des 31 attractions de celui-là, une belle place a été donnée aux musiques du sud. Pour les amateurs de sensations fortes !

www.sixflags.com

Sites internet tourisme :

http://www.neworleansonline.com/

http://www.neworleanscvb.com/

http://www.frenchquarter.com/

http://www.louisianatravel.com/

Musées de l’Etat de Louisiane : http://lsm.crt.state.la.us

La liste complète des musées de la Nouvelle-Orléans : http://www.neworleansmuseums.com/

 

 

 



Related Articles

6 comments

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !