Livre : « J’étais l’espionne qui aimait Castro »

Livre : « J’étais l’espionne qui aimait Castro »

Marita Lorenz a connu un immense succès d’édition aux Etats-Unis avec « Marita », sorti en 1993, et dont la traduction française vient d’être publiée en juin dernier.

La vie de Marita Lorenz est incroyablement riche en rebondissements ; tellement incroyable que beaucoup doutent de la véracité de tous ses récits. Née à Brème en Allemagne en 1939, elle est incarcérée par les nazis avec sa mère au camp de concentration de Bergen-Belsen. Peu après la guerre elle est victime, à l’âge de 7 ans, d’un viol de la part d’un soldat américain. En 1959 elle arrive à La Havane en bateau avec son père. Fidel Castro visite alors le navire et la repère. Elle tombe enceinte du dictateur communiste, mais subit une intervention chirurgicale après 7 mois de grossesse, et perd le bébé. Elle est convaincue que Castro l’a fait avorter à son insu, et elle part en Floride rejoindre les forces cubaines en exil. Les anti-communistes et la CIA la renvoient à Cuba pour assassiner Fidel, mais c’est au-dessus de ses forces, elle l’aime encore. Il y avait déjà de quoi remplir deux ou trois tomes de roman, mais la vie de Marita Lorenz ne s’arrête pas là. Elle aura une fille à Miami avec un ex-dictateur vénézuélien, prendra le train depuis la magic city vers Dallas en novembre 1963 aux côtés d’un certain Franck Sturgis (affaire du Watergate) et d’un autre nommé Lee Harvey Oswald (assassin (officiel) de Kennedy), se mariera avec un espion du FBI et fréquentera les mafias new-yorkaises ! Marita Lorenz a aujourd’hui 76 ans et vit toujours aux Etats-Unis. Et Fidel Castro vient de fêter ses 90 ans à La Havane.

Une guerre a été livrée entre les majors de Hollywood pour en acquérir les droits, et c’est Sony qui les a emporté, annonçant en janvier 2016 que l’histoire allait être adaptée à l’écran avec Jennifer Lawrence dans le rôle de Marita.

Cette version française du livre coûte 14.99$ sur Ebookez.vous : www.ebookezvous.com/668100/J-etais-l-espionne-qui-aimait-Castro.ebook?ipd=1008

 



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !