Miami : Federico Uribe sculpte avec… des douilles !

Miami : Federico Uribe sculpte avec… des douilles !

Des douilles… ou des crayons, mais c’est en tout cas à base d’objets pointus que Federico Uribe, artiste de Miami, réalise ses sculptures.

Né à Bogota en Colombie en 1962, il a été marqué par le crime et la guerre qui sévissent dans un pays souvent en tête des plus criminels de la planète, et c’est ainsi qu’il a débuté en Floride (où il habite depuis l’an 2000) ses conceptions pour le moins épineuses, avant de connaître un succès international. Il prouve régulièrement à travers ses œuvres, sculptures et peintures, qu’il a un esprit largement dérangé… mais ça fait du bien au sein d’un art contemporain où la provocation n’est plus à la hauteur de ses prétentions ! Ceci dit, Federico Uribe emprunte aussi beaucoup aux peintres classiques dont il s’inspire parfois, comme Velazquez, et prouve que la création contemporaine peut faire bon ménage avec la culture générale !

Qui plus est, ses réalisations sont très bien présentées sur son site internet, ce qui ne gâche rien : nous vous enjoignons à aller le visiter !

www.federicouribe.com

 



Related Articles

Design District : Le luxe Français à la conquête de Miami

Le luxe continue son implantation dans le sud de la Floride, afin de servir les clients locaux, mais aussi les nombreux touristes, comme par exemple les Brésiliens qui viennent acheter ici des produits bien moins taxés qu’ils ne le sont dans leur propre pays. Du coup, un ballet de voitures voyantes, Rolls, Lamborghini, Ferrari… est de plus en plus imposant dans ces quelques rues agréables du Design District. Peu de Peugeot ou de Citroën… mais en revanche la moitié des boutiques sont bel et bien françaises. Il y a un an, c’était un grand magasin Hermès qui rejoignait les autres ; en mai 2014 c’est Longchamp qui y posait son sac, et la liste commence à s’allonger du « chic » français établi au Design District. Et bien d’autres s’apprêtent à y arriver.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !