Clinton/Trump : le débat de tous les records, c’est ce soir !

Clinton/Trump : le débat de tous les records, c’est ce soir !

100 millions d’Américains sont attendus devant leur écran ce soir pour regarder le choc entre Hillary Clinton et Donald Trump, premier face à face entre les deux candidats à la Présidentielle.

PHOTO : Donald Trump et Hillary Clinton. (Crédit photos : Gage Skidmore / CC BY 2.0)

Pour comparaison, le premier débat Obama/Romney n’avait attiré « que » 67 millions de téléspectateurs, et cette fois ce sont entre 90 et 110 millions d’américains qui devraient suivre ce premier débat selon les pronostics. Même si les deux finalistes de la présidentielle ne sont pas les politiciens les plus appréciés aux Etats-Unis, le débat promet d’être un « show » de tout premier ordre, vu les caractères explosifs qui seront sur la scène. Le débat commence à 21h (East Coast), il durera 90mn, sera découpé en 6 discussions de 15 minutes, et c’est le présentateur Lester Holt (NBC Nightly News) qui en sera l’unique modérateur. Les deux candidats ayant tout autant de qualités médiatiques que de faiblesses, ce débat qui se déroule à la Hofstra University de Hempstead (Etat de New-York) devrait faire des étincelles…

Les deux autres débats entre Trump et Clinton se dérouleront les 9 et 19 octobre.

A noter que les deux autres candidats (des Verts et des Libertariens) pour cette Présidentielle ne sont pas invités aux trois débats programmés avant l’élection car ils sont en dessous de 15% dans les sondages, seuil nécessaire pour pouvoir y participer.

Sur quelle chaîne voir le débat

Il sera retransmis sur ABC en partenariat avec Facebook qui lui aussi le diffusera « live ». Mais aussi sur CBS, NBC, PBS, Fox, CSPAN, CNN, CNBC, Fox News Channel. Si vous voulez le voir avec des commentaires français, il est également diffusé sur BFMTV, visible depuis l’étranger.

Donald Trump

Donald Trump (Photo: Michael Vadon – CC BY-SA 2.0)

Qu’attendre de Donald Trump

POINTS FORTS

Le candidat républicain a déjà donné dans la « téléréalité », et c’est ce qui l’a d’ailleurs rendu célèbre. Il semble à peu près impossible à déstabiliser, et durant les débats de la Primaire, c’est lui qui a marqué des points, grâce notamment à un style direct et décontracté. Le milliardaire new-yorkais improvise souvent des petites phrases qui font mal, et il met les rieurs de son côté. Cependant il peut aussi décider de rester sobre et de vêtir un costume plus respectable et « présidentiable ». Comme il fonctionne « à l’instinct » et à l’humeur, Hillary Clinton ne saura pas quel Donald Trump elle aura face à elle ce soir, et il y a fort à parier que Donald Trump lui même ne sait pas encore quelle partition il jouera. Cette habilité à l’improvisation est son point fort.

POINTS FAIBLES

Là où tout le monde attend Donald Trump, c’est sur le format des débats. Ce sera la première fois de sa vie qu’il sera en face à face avec un autre candidat, et les « petites phrases » ne suffiront pas à convaincre l’électorat. Il faudra que Trump ait des réflexions plus construites, qui prêteront le flanc aux attaques de son adversaire.

Hillary Clinton

(photos : Facebook d’Hillary Clinton)

Qu’attendre de Hillary Clinton

POINTS FORTS

Hillary Clinton maitrise son agenda. Elle a pour le moment réalisé une campagne classique, technique, de proximité, sans chercher le buzz médiatique. Résultat : elle s’est fait rattraper par Donald Trump dans les sondages depuis le mois d’août. Mais elle n’a pas commis beaucoup de faux pas, et elle arrive à coller à son électorat. Elle savait qu’une campagne nationale se gagne dans les dernières semaines, et qu’elle avait bien le temps d’apparaître à la télévision. Les soutiens apportés par Michele et Barack Obama en juillet durant la convention Démocrate l’ont fait décoller immédiatement, et ce genre d’événements médiatiques sont porteurs si le timing est bien maîtrisé. C’est donc maintenant, à 6 semaines de l’élection, que les choses se jouent, d’autant que le vote par correspondance a déjà commencé dans certains Etats. Pour elle, c’est ce soir que le « buzz » commence.

Ceux qui ne sont pas habitués aux débats pourraient penser que LE candidat agressif, c’est Donald Trump. C’est mal connaître Hillary Clinton qui n’arrive jamais dans un débat sans un lourd stock de munitions dont elle n’hésite jamais à se servir. La seule différence, c’est qu’elle n’improvise pas.

Clinton maîtrise aussi les dossiers techniques : ex-première dame, ex-secrétaire d’Etat, c’est toute sa vie qui a été consacrée à la politique, alors que Donald Trump est novice.

POINTS FAIBLES

Ils sont aussi nombreux que les points forts. Les questions sur son état de santé devraient toutefois être levées en cas de bonne prestation télévisée ce soir. Mais il en reste beaucoup d’autres en suspens, notamment celle liée au scandale de l’utilisation de sa boîte email personnelle alors qu’elle était aux affaires, et du danger qu’elle aurait ainsi pu faire courir aux Etats-Unis. Les frasques sexuelles de son mari – y compris dans le bureau ovale de la Maison-Blanche – sont également des points faibles si elles sont adroitement exploitées. De manière plus générale Hillary Clinton est décriée par son adversaire comme étant la « candidate d’un système corrompu ». Donald Trump sait de quoi il parle, en tant que chef d’entreprise il a financé les campagnes d’à peu près tout le monde aux Etats-Unis, y compris Mme Clinton. Le candidat devrait tenter de mettre en valeur les liens financiers d’Hillary Clinton avec les entreprises qui financent sa campagne (alors que lui finance seul sa propre campagne, comme il le répète souvent).

La politique internationale sera la clé des débats

Trump ne saura se contenter de petites phrases sur les questions de politique internationale, mais son discours en la matière a de facto pris beaucoup d’ampleur. Isolationniste, Trump est très accusateur contre les guerres menées par George W. Bush et Barack Obama avec le soutien d’Hillary Clinton. Pour lui, l’Amérique doit être impitoyable quand elle est attaquée, par exemple par l’Etat Islamique… mais doit pour le reste se mêler de ses affaires. Trump devra donc assumer sa volonté de dialogue pacifié avec le président russe, par exemple. Il sera taxé « d’ami des dictateurs » par Mme Clinton, et il l’accusera en retour de vouloir entraîner l’Amérique dans de nouvelles guerres sans fin.

L’inexpérience de Donald Trump sur ces questions, mais aussi sa ligne politique très nouvelle (les Républicains étaient jusque-là favorables à toutes les guerres) devraient en tout cas être l’objet de tous les regards. Un pas de travers sur ces questions et Mme Clinton pourrait bien en profiter pour clouer son cercueil.

En synthèse, Donald Trump va devoir être convainquant, Hillary Clinton va devoir être plus attrayante… et les deux vont devoir passer entre les balles de l’adversaire. Bien malin qui pourrait donner le nom du vainqueur, aussi bien de ce débat que de l’élection présidentielle !

Le show électoral va s’accentuer (Le point sur les élections américaines)

  



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !