« Fort Lauderdale est en très forte hausse pour le business et le tourisme » – Interview du maire, Jack Seiler

« Fort Lauderdale est en très forte hausse pour le business et le tourisme » – Interview du maire, Jack Seiler

L’avocat John « Jack » Seiler est maire (démocrate) de Fort Lauderdale depuis mars 2009. Réélu en 2012 et 2015 avec toujours plus de 70% des voix, Jack Seiler sera maire jusqu’en 2018, un mandat qu’il fait passer avant tout autre engagement. Mais beaucoup pensent que cette popularité gagnée ici lui servira de tremplin pour un destin politique plus important encore.

Il évoque avec Le Courrier de Floride l’actualité locale à Lauderdale, les liens de la ville avec les francophones, les problèmes climatiques et les avantages d’habiter ici, notamment au niveau économique !

Surnommée « la Venise de l’Amérique », Fort Lauderdale est la capitale du comté de Broward, et le 2ème plus grand pôle d’activité et de tourisme du sud-est de la Floride, après Miami bien entendu, mais directement en compétition (ou en « complémentarité ») avec elle, à beaucoup de niveaux.

LE COURRIER DE FLORIDE : Quatre millions de Canadiens « snowbirdent » chaque année durant une longue période en Floride, un grand nombre étant dans le comté de Broward. Sont-ils bien intégrés à Fort Lauderdale ? 

Jack SEILER : Oui, nous sommes la destination N°1 pour les Canadiens ! Mais plutôt que de parler de « touristes », je préfère caractériser ce segment de notre population comme étant de « très appréciés résidents saisonniers ». En fait ils sont nos voisins ! Oui nous apprécions nos résidents saisonniers, et leur assimilation à nos quartiers a été si parfaite qu’elle n’a engendré absolument aucun problème.

LE C.D.F : Au Canada, tout le monde connaît Fort Lauderdale. Mais si vous demandez à Paris… c’est moins le cas ! Ne craignez-vous pas que les nouveaux vols Lauderdale-Paris servent aux touristes à venir à… Miami ?

J.S : Les statistiques sont un excellent indicateur pour montrer que Fort Lauderdale est sur la bonne voie et continue de faire croître sa stature de destination de classe mondiale. Le total des passagers de l’aéroport en mai 2016 était de 2.393.023, soit 10,1% de plus que l’année précédente. Et le trafic international était en hausse de 7,6%. Ainsi ce mois de mai 2016 était le 26ème mois consécutif de hausse du nombre de passagers, ce qui nous place en 5ème position des aéroports qui augmentent le plus. Le taux d’occupation des hôtels étant également en hausse, notre ville est plutôt en bonne progression sur le marché de la renommée et du tourisme !

LE C.D.F : La même compagnie aérienne va lancer en décembre deux vols hebdomadaires vers Pointe-à-Pitre, et elle a déjà vendu beaucoup de billets : il semble que ce soit un succès. Est-ce une opportunité pour créer plus de liens avec cette partie de la France des Caraïbes ?

 J.S : Oui, c’est une bonne nouvelle ! Nos partenaires au Greater Fort Lauderdale Convention & Visitors Bureau nous servent d’agence leader pour le marketing touristique. Leur créativité à trouver de nouveaux marchés leur a valu de nombreux « awards » !

LE C.D.F : Pouvez-vous nous expliquer comment Fort Lauderdale est organisée pour accueillir les entreprises étrangères ?

J.S : La Ville de Fort Lauderdale travaille en partenariat avec la Greater Fort Lauderdale Alliance pour la promotion de notre ville, mais aussi pour les projets liés à l’expansion commerciale, les relocalisations ou le maintien des entreprises. Nous travaillons en étroite collaboration avec l’Alliance pour fournir des incitations de remboursement d’impôt (« tax refunds ») aux nouvelles entreprises ou celles qui s’agrandissent ici. Nous avons beaucoup de programmes pour aider les entreprises à s’installer à Fort Lauderdale. (voir la version web de cet article).

En plus de l’Alliance, nous avons une relation de travail extraordinaire avec la chambre de commerce du Greater Fort Lauderdale. En 2009, nous avons établi un partenariat avec la Chambre pour lancer le programme « BusinessF1st », dont l’équipe a interrogé des centaines de responsables d’entreprise afin de «prendre le pouls» des entreprises locales.

LE C.D.F : Avez-vous du succès avec les entreprises françaises et canadiennes ?

J.S : Je pense que le transport aérien est un indicateur de notre relation solide avec des sociétés internationales. Par exemple, Air Canada est l’un des 10 premiers transporteurs à Fort Lauderdale / Hollywood International Airport (FLL). La croissance du trafic passagers d’Air Canada a augmenté de 6,9% en juillet 2016 (le rapport le plus récent que nous ayons). Air Canada, Air Transat, Sunwing et Westjet offrent un service de FLL à Calgary, Halifax, Montréal, Ottawa, Toronto et Winnipeg. Nous avons toujours eu ce rapport privilégié avec les Canadiens, mais on sent aussi depuis quelques années un intérêt croissant des Français.

Selon le « Site Selection Magazine », près de 1200 entreprises multinationales ont des opérations en Floride du Sud, générant plus de 200 milliards de dollars de revenus. Il y a de nombreux sièges internationaux et régionaux basés à Greater Fort Lauderdale, y compris des entreprises de Grande-Bretagne, France, Canada, Espagne, Allemagne et Italie.

 

« Au sujet de l’élévation du niveau de la mer, les autorités locales et fédérales ne nous écoutent pas à la mesure du problème » (Jack Seiler)

LE C.D.F : Dans notre dernière interview du maire de Miami, il a asséné deux fois « Oui, nous sommes en danger à Miami » à cause des changements climatiques. Le sommes nous aussi à Fort Lauderdale ?

J.S : Notre Ville est internationalement reconnue en tant que leader dans l’adaptation au changement climatique. Nous sommes fiers d’être parmi les villes les plus progressives de notre nation en matière de résistance au climat. Ce leadership de Fort Lauderdale est en pointe dans notre région pour l’adaptation et l’atténuation aux changements. Résidents, étudiants, professeurs, entreprises et organisations : ici, tous s’impliquent. Nous avons affiché des plans spécifiques sur internet à cette adresse : www.fortlauderdale.gov/gyr

LE C.D.F : On entend souvent qu’il existe une « augmentation des inondations dans le comté de Broward ». Est-ce scientifiquement prouvé, ou bien est-ce une légende urbaine ? Devons-nous tous télécharger l’application « Eye on the Tide » comme ils le font à Miami ?

J.S : Votre question arrive surtout en temps opportun : les marées les plus importantes, les « King Tides », sont attendues dans les prochaines semaines. Elles ont un impact en particulier dans les zones basses qui sont sujettes aux inondations et aux effets de l’élévation du niveau de la mer. La Ville continue de mettre en œuvre des mesures énergiques pour lutter contre les marées hautes, y compris l’installation de vannes de marée, de collecteurs d’eaux pluviales et de puisards, en enlevant l’eau stagnante dans les rues, en surveillant les stations de pompage, et en déployant des terre-pleins et des barrages de sable temporaires, le tout dans un effort pour réduire au minimum le risque d’inondation. Nous déployons aussi des camions-aspirateurs durant ces marées. Les prochaines « King Tides » devraient se produire du 14 au 21 octobre; du 12 au 18 novembre, et du 12 au 16 décembre. Pour obtenir des conseils de sécurité contre les inondations et la préparation, visitez www.fortlauderdale.gov.

Des plans sont en cours pour renforcer les digues et la Ville continue d’installer des vannes de marée dans les zones sujettes aux inondations.

LE C.D.F : Pensez-vous que les autorités locales et fédérales vous écoutent assez au sujet de l’augmentation du niveau de la mer ?

J.S : Pas dans la mesure nécessaire. Mais à mesure que les résidents et les gens d’affaires observent de plus en plus l’impact de l’élévation du niveau de la mer, je crois qu’il y aura plus de pression sur l’Etat et sur le gouvernement fédéral.

LE C.D.F : En tant que maire, de quelle réalisation êtes-vous le plus fier ?

J.S : Elle est globale : Fort Lauderdale implique tous nos voisins de manière proactive dans le processus de construction de la communauté, la promotion du bénévolat, l’amélioration des communications de voisinage, l’amélioration de la sécurité publique, et d’union de notre communauté. Je crois que nous avons une vision commune pour faire de Fort Lauderdale le meilleur endroit pour vivre, travailler, s’amuser, visiter, et élever une famille !

LE C.D.F : Serez-vous impliqué dans les dernières semaines de la campagne présidentielle ?

J.S : Mon plan c’est surtout de continuer à concentrer mon temps et mon attention au service de cette communauté que j’aime. Cependant, je vais personnellement soutenir Hillary Clinton pour la présidence, car je crois qu’elle est mieux préparée et qualifiée pour servir le pays à la fois d’un point de vue national et international. Nous avons besoin d’alliances internationales, par exemple avec la France et le Canada, et pas des positions contre-productives pour la prospérité globale.

www.fortlauderdale.gov

Voir notre Guide de voyage de Fort Lauderdale

 



Related Articles

2 comments

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !