Charles Aznavour fait décoller Miami

Charles Aznavour fait décoller Miami

Quel est le seul Français capable d’afficher complet au Arsht Center de Miami trois semaines à l’avance ? Et le seul à pouvoir faire frissonner une salle à chaque lancement de chanson, qu’elle soit en français en anglais ou en espagnol ? Charles Aznavour bien sûr !

Il y avait pourtant « battle » ce soir-là dans la Magic City, puisque dans la salle juste en face, celle du Miami Heat, la plus connue des chanteuses britanniques était venue dire « Hello ». Mais preuve en est qu’il n’y a aucun conflit de génération entre les « chanteurs à textes », « Azna » comme Adèle ont rempli leurs salles respectives. Pour Charles Aznavour, c’était évidemment un grand nombre de Français, mais aussi beaucoup de Haïtiens et de latino-américains, et aussi d’anglophones. Les adolescents n’étaient certes pas les plus nombreux, mais il était marquant de voir toutes les autres générations présentes autour de Charles. Il avait adapté son répertoire en connaissance de cause, chantant en trois langues, et le public lui réclamait d’ailleurs avant les chansons la version dans laquelle ils souhaitaient l’entendre. Mais il aurait été inconcevable qu’il ne contente pas tout le monde, ce qu’il ne s’est pas privé de faire.

Avant chaque concert, il y a les sceptiques. « A 92 ans il ne doit plus avoir autant la forme qu’avant. » Mais Aznavour met à chaque fois tout le monde d’accord. Il lui a certes fallu un petit temps pour poser sa voix, mais après… ça déroule comme avant. Il danse, virevolte, et pousse sa voix sur la fin des chansons comme il l’a toujours fait, afin de faire dresser le public pour de longues ovations, tout en continuant à nous parler d’un temps que le smoins de 60 ans ne peuvent pas connaître…. Mais c’est justement ce lien avec les chansons aimées par les parents et grands-parents que chacun était venu apprécier. Les grands-parents des Français ont aimé Aznavour, les grands-parents des Latinos ont aimé Aznavour… qui ne l’aime pas ?!

Charles Aznavour entre Franck et Bertille Bondrille mardi soir à Miami.

Charles Aznavour entre Franck et Bertille Bondrille mardi soir à Miami.

Après Johnny Hallyday, Patrick Bruel ou Stromae, les grands concerts francophones s’enchaînent à Miami depuis deux ans, notamment grâce aux organisations de concerts de la société Entourage Entertainment. Merci à ses dirigeants (Franck Bondrille, Sophie Malaquin et Manuel Molina) pour ces beaux moments. Le prochain sur leur calendrier est Gad Elmaleh à Miami le 4 février

Oh My Gad ! L’humoriste annonce son retour à Miami !

 

 


Tags assigned to this article:
Charles Aznavourétats-unisMiamiTournéeUSA

Related Articles

1 comment

Write a comment
  1. Aliane Mohamed El Yazid
    Aliane Mohamed El Yazid 12 novembre, 2016, 09:10

    Nous vous aimons cher Charles

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !