Walt Disney descendait des seigneurs d’Isigny en Normandie

Walt Disney descendait des seigneurs d’Isigny en Normandie

Alors que les cinquante ans de la disparition du créateur des studios Disney était commémorée à la mi-décembre, ses origines normandes ont été officialisées.

Le 15 décembre, le village d’Isigny-sur-Mer en Normandie, connu pour ses bonbons au caramel (et pour être au cœur du dispositif de débarquement du 6 juin 1944) s’est trouvé une nouvelle attache américaine : Walt Disney était « originaire d’Isigny », et un parc à son nom y a été inauguré. Marlène Masure, vice-présidente de The Walt Disney Company France, l’a affirmé, ce parc « met en lumière à la fois le fait que les ancêtres de Walt Disney trouvent leurs origines ici, à Isigny-sur-Mer, et sa passion pour la nature».

En fait, c’est en 1066 que Guillaume Le Conquérant a anobli Hugues Suhard « seigneur d’Isigny » pour l’avoir aidé à conquérir l’Angleterre. Plus tard, les anglais, pas avares de simplifications, auraient ainsi fait disparaître l’infamante particule française de ses descendants en quelque chose comme « Disiny » qui en tout cas deviendra « Disney » par la suite. Le maître de l’animation lui-même connaissait l’origine normande de son nom. Il faut rappeler qu’en 1918, à l’âge de 17 ans, il avait débarqué à Cherbourg pour devenir ambulancier militaire durant la Première Guerre Mondiale. Et il suffit de voir son château de la Belle au Bois Dormant pour deviner qu’il avait visité le Mont Saint Michel !

 


Tags assigned to this article:
isignyisigny-sur-mernormandnormandieWalt Disney

Related Articles

Les Français fans de burgers

Les Américains sont tous persuadés que les Français sont les rois de la gastronomie, et qu’ils sont tous des cuisiniers hors pair (et il ne faut surtout pas leur dire le contraire !) mais « l’Hexagone » est dans la réalité devenu le 2ème plus important marché mondial pour les chaînes de fast-foods : 1 milliard de burgers y ont été consommés en 2014 ! La chaîne miamienne Burger King a ouvert 21 restaurants en France en 2014, et face au succès elle prévoit d’en créer 400 d’ici 2024 afin d’y vendre son célèbre double-whoper. Le chiffre d’affaires des fast-foods en France a été multiplié par 13 en 13 ans et y représente 146 000 emplois.

1 comment

Write a comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !