Résolution pour le Nouvel An :  Méfiez-vous des Cannibales ! (Chronique de David Willig)

Résolution pour le Nouvel An :  Méfiez-vous des Cannibales ! (Chronique de David Willig)
David Willig

Par David S. Willig, avocat à Paris et à Miami – Notaire

Nous qui connaissons la Floride aimons bien ce bel Etat, sinon nous n’y serions pas !  A part le soleil et le climat, l’appât du gain commercial de l’immobilier en Floride fait partie de son histoire, pour le meilleur et pour le pire.

Certes, la ruée vers la Floride a attiré toute sorte d’opportunistes. Par exemple, il y a près de 100 ans, Williams Jennings Bryan, originaire d’Illinois, ancien député de Nebraska, et trois fois candidat aux Présidentielles des USA, s’est établi dans notre coin du pays, à Coconut Grove (Miami), pour travailler dans la promotion de Coral Gables, un nouveau “développement” à l’époque.

A l’heure actuelle, on voit encore, ou toujours, des gens qui viennent faire leur trou, et leur fortune dans l’immobilier en Floride. Visiblement, bien des Français et d’autres Européens ont pris le goût pour ce genre d’activité, à tous les niveaux.

Elles comportent des risques, particulièrement pour un investisseur individuel.  Il y a toujours le risque de faire un mauvais choix, mais aussi les risques intrinsèques au marché immobilier.

Il y a aussi le risque… du cannibalisme. Par cela, je ne me réfère pas aux pratiques gastronomiques des tribus primitives de terres inconnues. Il s’agit, plutôt, du risque de devenir une victime. Victime des pratiques parfois rapaces de nos concitoyens.

Et ce n’est pas du cannibalisme uniquement parce qu’il s’agit d’un humain qui fait sa proie d’un congénère. La base de l’escroquerie, c’est la confiance. C’est pour ça qu’on dit en américain « con-artist » afin de désigner un escroc ; car l’escroc gagne la confiance de sa victime.

L’escroquerie c’est aussi un jeu de persuasion, engagé grâce à la confiance gagnée.  La persuasion est soutenue par ce que l’escroc dit, et, parfois, ce qu’il écrit. En Floride, la loi ne donne aucune définition précise de ce que constitue une « escroquerie » car il y en aura toujours de nouvelle formes adaptées.

Malheureusement, on peut observer certaines tendances de la persuasion qui font que l’escroc cible souvent des gens lui ressemblant. Nous voyons, donc, fréquemment des Américains escroqués par des Américains, mais aussi des Français trichés par des Français, des allemands par des allemands, et ainsi de suite.

Une leçon qu’on peut tirer de la campagne électorale américaine en 2016, avec les « leaks » de courriers électroniques piratés et les enregistrements clandestins au sein des équipes de campagne, c’est qu’il devient de moins en moins évident de savoir à qui on peut faire confiance, même au plus haut niveau !

Alors, pour le nouvel an, méfiez-vous des histoires à dormir debout et de toutes les histoires !  Si vous avez le moindre doute, appelez Me. David avant de faire une grosse bavure, avant qu’il ne soit trop tard.

En matière de placements financiers, il  vaut mieux agir en amont qu’en aval quand les choses vont mal. J’ai réussi au cours des années d’épargner des millions de dollars de pertes à bien du monde. Et également, à récupérer de l’argent pour mes clients, mais ça c’est beaucoup plus compliqué.

Sur ces considérations : Tous mes meilleurs vœux aux francophones pour 2017 !

David S. Willig

2837 SW 3rd Ave, Miami, FL 33129  –  www.floridavocat.com

Tel : +1 (305) 860-1881   Interlawlink@aol.com 

 

David Willig Avocat Floride



Related Articles

Sidney Govou va jouer à Miami !

L’ancien international français de football Sidney Govou (49 sélections en équipe de France et 7 titres de champions avec l’Olympique Lyonnais) vient de signer au FC Miami City Champions ! Un contrat de très courte durée, puisque Govou, 36 ans, a annoncé au quotidien L’Equipe qu’il serait de retour en France dès le 5 juillet (il joue en CFA à Chasselay). Le FC Miami City Champions a été fondé par deux anciens joueurs de Ligue 1 : Éric Rabesandratana et Wagneau Éloi. « C’est un super-truc, je vais donc prendre une licence pour trois ou quatre matches, on verra après. Ça m’a vraiment donné envie », déclare l’ancien Bleu.

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !