L’archipel des Saintes : le plus beau des Antilles Françaises

L’archipel des Saintes : le plus beau des Antilles Françaises
Jacques Cimetier

Par Jacques Cimetier (pdt de Go-2 Vacations et Galaxy.)

A chaque fois que je vous parle des Antilles, je vous dit que c’est « merveilleux ». Mais là, L’archipel des Saintes, c’est vraiment une merveille au milieu des merveilles !

Il s’agit de 9 petites îles volcaniques situées à 15km au sud de la Guadeloupe (et incorporées à son territoire). C’est Christophe Colomb lui même qui les a baptisées « Los Santos » en les découvrant le 4 novembre 1493. En 1648 elles devinrent une possession française, non sans de nombreuses batailles contre la Couronne britannique. Les restes de nombreuses fortifications partout sur l’île témoignent encore de l’enjeu important que constituait cet archipel.

Les Saintes comptent aujourd’hui environ 3000 habitants et, longtemps protégées du tourisme de masse, elles ont évidemment gagné en popularité ces dernières décennies : on comprend facilement pourquoi quand on y va !

La "Terre-de-Bas" de l'Archipel des Saintes

La « Terre-de-Bas » de l’Archipel des Saintes (Sylvain Abdoul Photographie CC BY NC SA 2.0)

Ces habitants descendent tous de pêcheurs Bretons, Normands et Poitevins, et sûrement de quelques pirates (l’environnement c’est vraiment « Pirates des Caraïbes » !) qui se sont mariés au fil des générations avec les descendants des populations d’origine africaine ayant rejoint (librement) l’île. En effet, contrairement aux grandes îles voisines, les Saintes ont eu la chance – grâce à leur relief escarpé – de ne pas avoir de terres exploitables pour l’agriculture, et donc pas la nécessité d’importer des esclaves. Comme au Québec ou en Louisiane, la langue des Saintois est donc agrémentée de mots de vieux français n’étant plus usités dans l’hexagone, mais aussi d’un créole très « francisé » (beaucoup plus proche du français que les autres).

archipel des Saintes / Guadeloupe

La Baie des Saintes, à Terre de Haut, est intégrée au club des « plus belles baies du monde », et à mon avis ce n’est pas un titre usurpé. Les fonds sous-marins sont majestueux, bordés de corail, de poissons multicolores et de tortues de mer. Si le tourisme a considérablement enrichi cette « Terre-de-haut » au détriment de « Terre-de-Bas », l’économie locale est fort heureusement toujours diversifiée, le tourisme développant aussi les ateliers d’artistes et d’artisans qui y sont nombreux. Comme ailleurs aux Antilles, la fête et la musique sont partout. Mais au niveau culturel Les Saintes sont vraiment à part, avec une grande variété de particularités, comme pour leur langue. Les Bretons n’ont pas pu s’empêcher d’inventer une « crêpe de poisson » (au demeurant délicieuse) qui sera suivie dans vos menus d’un « tourment d’amour » : petite tartelette composée d’une pâte brisée, de confiture de noix de coco, le tout recouvert d’une génoise. Ca c’est juste pour vous mettre l’eau à la bouche, car la liste des spécialités locales est longue !

Terre-de-Haut / Les Saintes

Terre-de-Haut / Les Saintes (crédit : Stéphane Batigne CC BY 3.0)

Les plages, les collines, les montagnes, les baies, les criques, ruines, phares, églises, villages pittoresques et quartiers colorés : il m’est impossible de dresser ici une liste complète de tout ce qu’on peut voir sur un si petit territoire (12 kilomètres carrés).

Le climat étant tempéré par les Alizés… c’est vraiment le meilleur endroit du monde où habiter ! En tout cas si vous voulez y venir en vacances, appelez-moi !

Jacques Cimetier

www.go2vacationsflorida.com

Autre articles :

La Guadeloupe, par Jacques Cimetier

– Que visiter AU DEPART de la Floride

– Guide de la Floride

– Croisière aux Antilles au départ de la Floride

 

Raquel Afriat Broker 2016-2017



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !