Meurtre de la française Samira Frasch en Floride : le procès a commencé

Meurtre de la française Samira Frasch en Floride : le procès a commencé

Le procès du Dr Adam Frasch pour le meurtre en Floride de son épouse, la mannequin et chanteuse Samira DS, a débuté le 23 janvier à Tallahassee, où il devrait durer toute la semaine.

Floride : meurtre de la chanteuse Samira Frasch

Le Dr Adam Frasch

Née Samira Mariette Mbotizafy en 1975 à Madagascar, elle avait été retrouvée le 22 février 2014 gisant tout habillée au fond de la piscine de sa résidence de Tallahassee dont l’eau était froide, et alors qu’elle ne savait pas nager. L’autopsie avait ensuite révélé une fracture au crâne, et les perquisitions avaient permis de trouver son ADN sur un club de golf. La maison n’était à priori accessible que par son mari et par les agents d’entretien.

Mme Frasch vivait séparée de son mari avec lequel elle avait entretenu une relation décrite par les témoins comme étant de l’ordre de « l’amour-haine », avec des multiples rebondissements. La personnalité des deux époux, la flamboyante Samira d’une part, et de l’autre le Dr Frasch qui a fait fortune avec des centres médicaux, et qui menait une vie assez agitée, a amené à une médiatisation extrême de cette affaire dans la capitale de Floride. Auquel il faut ajouter une bonne part de mystère, puisque le seul accusé du meurtre, le Dr Frasch, a toujours nié en être l’auteur.

Samira avait rencontré Adam Frasch en 2006 à Paris où elle vivait, puis l’avait suivi en Floride. Ils étaient les parents de deux filles en bas âge.

Reportage télévisé sur le Procès

procès du Dr Frasch

Adam et Samira Frasch.

Nos autres articles :

– Meurtre de la chanteuse française Samira Frasch en Floride

– Nouveaux éléments sur le meurtre de Samira Frasch

– Assassinat de Samira Frasch : son ADN retrouvé sur un club de golf

 



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !