David Willig, un avocat américain qui fête ses 20 ans au barreau de Paris

by La Rédaction | février 16, 2017 1:31

MIAMI – Il fut le premier avocat américain à réussir les examens du barreau français après la réforme de la profession d’avocat en 1991, et il fête cette année le 20ème anniversaire de sa prestation de serment devant la Cour d’Appel de Paris.

David S. Willig, avocat de Miami, en Floride, a prêté serment en 1997 devant la Cour d’Appel de Paris à la suite de 9 ans d’exercice aux Etats-Unis. Il fut ensuite désigné « avocat agréé » du Consulat Général de France à Miami, sous l’exercice du consul, M. Pierre Antoine Berniard.

À la différence des anciens « conseils juridiques », fusionnés à la profession d’avocat par la même réforme de la profession, Me. Willig a subi le contrôle des connaissances en droit français au Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats (CRFPA) de Lyon, avec des épreuves écrites et orales. « J’avais vraiment peur lors de l’épreuve écrite de tomber sur un mot important que je ne connaissais pas ; et grâce à l’épreuve de droit commercial, je n’oublierai jamais ce que c’est qu’un « broyeur ».

De même pour l’oral – qui n’est pas une pratique courante aux USA – il craignait alors ne pas comprendre une question posée par le jury et, prévenu par d’autres candidats, il s’attendait à des visages de pierre de la part des membres du jury, choisis parmi les professionnels du droit. « Je suis arrivé à la fin des notes de mon exposition sur un thème tiré au sort « Le Juge Unique : Histoire et Perspectives ». Il me restait encore 2 ou 3 minutes à remplir, alors, j’ai improvisé, faisant une comparaison avec le monde judiciaire anglo-saxon. Tout d’un coup  mes propos ont suscité un feu roulant de questions de la part des jurés qui  jusque-là étaient restés muets !« 

Depuis lors, et ces deux décennies, dans le cadre de son activité professionnelle basée à Miami, Me. Willig a souvent plaidé en France, en français, bien sur, et il a été appelé à intervenir en tant que professionnel qualifié  devant différents tribunaux américains, en Floride, bien sur, mais aussi à New York, où il a fait des témoignages visant à exposer au juge américain tel ou tel autre point du droit français.

Peu d’années après sa prestation de serment en France, Me. Willig a ouvert un office notarial en Floride à la suite de la législation entrée en vigueur qui a créé la figure du « Civil-Law Notary », greffé à l’avocat sans incompatibilité professionnelle, mais calqué sur l’exemple du notaire « classique » qu’on connaît en Europe et en Amérique du Sud.

David S. Willig : www.floridavocat.com[1]

 

[2]

Endnotes:
  1. www.floridavocat.com: http://www.floridavocat.com
  2. [Image]: http://www.spjafl.com

Source URL: http://courrierdefloride.com/2017/02/16/david-willig-avocat-americain-fete-20-ans-barreau-de-paris/