Ca n’arrive qu’en Floride : les pires faits-divers du mois dernier (février 2017)

Ca n’arrive qu’en Floride : les pires faits-divers du mois dernier (février 2017)

En février #Floridaman et #Floridawoman ont encore fait des leurs ! Vous pouvez lire tous les faits-divers du Courrier de Floride en cliquant ici.

Une tricheuse trahie par la technologie

Jane Seo, 24 ans, a terminé deuxième du semi-marathon de Fort Lauderdale qui se déroulait le 20 février. Rapidement accusée de triche, elle publie ses statistiques d’itinéraire sur internet pour se dédouaner. Mais un officiel de la course trouve les statistiques en question un peu douteuses. Il regarde les photos de la course, et en trouve une de Jane Seo proche de la ligne d’arrivée. Elle porte un bracelet électronique mentionnant son kilométrage : 18km. Sauf qu’un semi-marathon en compte 21. Elle a ensuite avoué avoir « coupé » 3 kilomètres, puis avoir refait l’itinéraire à vélo afin de pouvoir avoir des statistiques sur 21 km !

 

Quand le billet vert devient blanc

Le FBI a fait analyser 4000 billets verts en provenance de partout aux Etats-Unis et, surprise, 97% d’entre eux portaient des traces de cocaïne ! Avec des petites nuances : ainsi à Washington ils n’étaient que 95%, alors qu’à Boston ou à Miami… c’était 100%. De mêmes études ont été réalisées en Suisse (6%), au Japon (12%), en Chine (20%) ou en Irlande (100%).

 

#Floridaman dans ses œuvres

A Ocala, Adalberto Aponte, 53 ans, au volant d’une Toyota Camry, prévient Zach Waring, 18 ans, avec qui il a une altercation, qu’il va chercher une arme dans son véhicule. Waring a alors littéralement écrasé la Toyota avec son pick up ! Et c’est Aponte qui a été arrêté, pour conduite sans permis…

 

Attrape-moi si tu peux

Incroyable scène de lutte entre un policier et la personne qu’il essaye d’interpeller sur un parking de Mc Donald’s à West Palm Beach.

 



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !