François Hollande se déclare finalement candidat à sa réélection!

François Hollande se déclare finalement candidat à sa réélection!

Toute la France est surprise : comme François Mitterrand en 1988, le président Hollande aura attendu la dernière minute pour déclarer sa candidature à sa propre réélection !

Chacun savait que François Hollande avait discrètement collecté les 500 parrainages nécessaires à une éventuelle candidature, mais personne ne croyait qu’il les utiliserait. Et, ce matin, c’est la France entière qui a fait un bond de surprise : il est bel et bien candidat, sept mois après avoir annoncé qu’il renonçait.

C’est entouré des fidèles Bernard Cazeneuve, Najat-Vallaud-Belkacem et Stéphane Le Foll, durant ce qui ressemblait à l’une des dernières sorties publiques de son quinquennat, que François Hollande s’est finalement déclaré. « Face au danger qu’encoure notre pays lors de cette élection, et parce que seule une gauche unie et rassemblée pourra faire face au Front National, j’ai décidé de me porter de nouveau candidat à la présidence de la République« , a-t-il lancé devant un parterre de médias eux aussi surpris, puisque l’objet de cette visite présidentielle était l’inauguration du nouveau Musée du Parapluie de Paris, qui a rouvert ses portes place Vendôme après trois ans de travaux.

Fidèles à ses traits d’humour habituels, M. Hollande a poursuivi : « Certains vont à Valmy ou au Mont-Saint-Michel pour se déclarer candidat, mais pour ma part j’ai jugé que le Musée du Parapluie était un symbole plus adapté, et on en a encore la preuve aujourd’hui« , s’est-il exclamé, faisant ici référence – sous les rires de la foule – aux trombes d’eau printanières tombées durant son discours. « Plus sérieusement, j’avais prévenu que je ne serai candidat qu’en cas de baisse du chômage en France. Je tiens aujourd’hui parole, après deux mois de baisse consécutive du chômage, qui sont l’aboutissement de cinq ans de travail : nous avons réussi à recréer de l’emploi dans notre pays ; il n’y avait pas de fatalité à cela, mais au contraire un travail de longue haleine à mener. Nous l’avons fait. (…)

J’ai hésité. J’ai beaucoup hésité. Mais comme vous avez pu le voir ces derniers mois, la gauche n’arrive pas à s’unir. Et elle ne pourra pas s’unir si le président lui-même ne remet pas son mandat en jeu. J’appelle donc ceux qui se sont déjà déclarés à rejoindre ma candidature. Je porterai fidèlement les idées progressistes comme je l’ai toujours fait, et je saurai créer avec eux les conditions d’une union de la gauche propre à empêcher un retour de l’ultralibéralisme au pouvoir. » Et M. Hollande n’a pu s’empêcher d’inclure une référence à 2012 : « Moi président, le changement c’est pour maintenant ! » François Hollande a en conclusion donné rendez-vous à ses supporters pour un grand meeting le 12 avril prochain dans la salle du théâtre parisien La Petite Loge.

De multiples réactions sont immédiatement apparues sur les réseaux sociaux, mais les principaux opposants de François Hollande n’ont pas encore réagi, ce qui ne saurait tarder. Le monde politique français est ainsi abasourdi, et de nombreuses questions se posent : les autres candidats de gauche et du centre accepteront-ils de se ranger sous les couleurs du président-candidat ? Et, techniquement, certains ont déjà engagé d’importants frais de campagne. Certes, ils ne sont pas obligés d’imprimer leurs bulletins de vote, mais c’est tout de même un challenge financier important auquel ils devront faire face, d’autant que M. Hollande est loin d’être donné gagnant par les sondages qui le pronostiquent tous en dessous de 10%.

Mais, c’est ainsi, l’histoire de cette déconcertante élection présidentielle n’était vraiment pas écrite à l’avance !

– Vidéo : Le discours intégral de candidature de François Hollande

 

 



Related Articles

1 comment

Write a comment
  1. AMBLARD
    AMBLARD 1 avril, 2017, 01:33

    1er poisson d’avril de la journée ! Pas mal 🙂

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !