Le scientifique québécois Mark Wainberg décède sur une plage de Miami

Le scientifique québécois Mark Wainberg décède sur une plage de Miami

L’un des plus célèbres scientifiques québécois, Mark Wainberg, 71 ans, sommité mondiale de la recherche contre le sida et directeur du Centre de recherche sur le sida de l’Université McGill à Montréal, est décédé à Bal Harbour (Miami Beach) dans l’après-midi du 11 avril.

Dr Mark WainbergLes causes de la mort n’étaient pas exactement connues, mais c’est en se baignant qu’il est décédé. « Son fils est allé dans l’eau pour chercher son père. Il l’a trouvé et a tenté de le ramener sur la plage, avec l’aide d’autres personnes », a précisé la police. Le Dr Wainberg était considéré comme le père de la « trithérapie », le médicament antiviral qui a fait reculer la maladie et sauvé des centaines de vies depuis les années 1990. Il avait aussi été président de l’International AIDS Society de 1998 à 2000. Mark Wainberg avait été distingué de l’Ordre du Canada, de l’Ordre national du Québec et de la Légion d’honneur (France). A 71 ans, il se consacrait toujours à la recherche sur le VIH, et principalement à la résistance du virus face aux médicaments. Par delà ses exploits scientifiques, Mark Wainberg se consacrait aussi au bénévolat associatif. « Je refuse de rester dans mon bureau pendant que trente millions de personnes sont atteintes et meurent. Oui, je suis un activiste quand je vais parler à ONUSIDA, quand je vais plaider auprès de la Banque mondiale », avait-il déclaré à La Presse en 2000.



Related Articles

1 comment

Write a comment
  1. Elisabeth DUBOIS
    Elisabeth DUBOIS 20 avril, 2017, 15:38

    De tout coeur avec tous ces grands médecins qui ont fait et continuent de faire évoluer la science dans ce combat contre la maladie.

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !