Mar-a-Lago : la « Maison-Blanche » de Donald Trump à West Palm Beach

Mar-a-Lago : la « Maison-Blanche » de Donald Trump à West Palm Beach

Le nouveau président américain Donald Trump semble apprécier tout particulièrement la Floride. Depuis son investiture, il a passé de nombreux week-ends dans sa résidence de West Palm Beach transformée il y a quelques années en club privé ultra-sélect. Mais à quoi ressemble réellement cette maison ?

Ce n’est pas la première fois que la « Maison-Blanche d’hiver » se trouve à Palm Beach : ce fut déjà le cas avec John Kennedy. Celle-ci, Mar A Lago, celle de Donald J. Trump, fut bâtie par la riche héritière des céréales Post, Marjorie Merriweather Post. Mar-a-Lago est l’une des propriétés les plus extravagantes construites en Floride au début du 20e siècle. La demeure d’inspiration hispano-mauresque et vénitienne aux allures quelque peu rococo est située sur le front de mer et s’étend sur 7 hectares. Elle comprend une maison principale de 118 pièces, 58 chambres à coucher, 33 salles de bain, le tout sur 5 170 m2 et des installations annexes : plage privée, piscine face à l’océan, spa, parcours de golf, six courts de tennis, terrain de croquet et théâtre.

Pour construire ce palais, Marjorie Merriweather Post a fait appel à des architectes et des sculpteurs de renommée mondiale, et fait venir des matériaux précieux du monde entier notamment d’Europe. On pouvait y trouver, entre autre, des murs et des arches en pierre de Gênes, des tapisseries flamandes du 16e siècle, 36 000 carreaux de céramique d’Espagne datant du 15e siècle et 204 mètres carrés de marbre noir et blanc provenant d’un vieux château de Cuba pour le plancher de la salle à manger. Pour l’anecdote, tous les stocks de feuilles d’or du pays avaient été utilisés pour orner un salon !

A sa mort en 1973 Marjorie Merriweather Post a légué son palace floridien au gouvernement fédéral. Elle souhaitait que Mar-a-Lago devienne la retraite hivernale des présidents américains et des dignitaires. Mais au vu du million de dollars que représente son coût d’entretien annuel et des problèmes de sécurité qu’elle comporte – car située à proximité de l’aéroport de Palm Beach – le gouvernement américain a décliné l’offre !

En 1985, Donald Trump a acheté cette demeure pour la somme de 10 millions de dollars, mobilier compris, à la faveur d’un marché immobilier en baisse à l’époque. Des travaux d’agrandissement et de restauration ont été réalisés notamment de la structure de la bâtisse et de la salle de bal… y ajoutant un peu plus d’or. À l’intérieur, tout n’est que luxe et démesure : peintures classiques, lustres XXL, dorures, fresques, imprimés et autres mobiliers d’inspiration renaissance… Versailles et sa Galerie des Glaces n’ont qu’à bien se tenir !

Au début des années 1990, alors que ses affaires n’allaient pas très bien, le magnat de l’immobilier a converti cette propriété en club privé réservant toutefois une partie de la demeure à sa famille. Aujourd’hui, 500 personnes sont devenues membres en s’acquittant d’un droit d’entrée de 200 000 dollars (le prix a doublé depuis son investiture) et d’une cotisation annuelle de 14 000 dollars. Le domaine précise sur son site officiel être le seul club privé du monde à détenir le « 6-Star Diamond Award », un prix prestigieux délivré par l’American Academy of Hospitality Sciences, l’équivalent américain du Relais & Châteaux français.

L’homme d’affaires semble très attaché à Mar-a-Lago. Dans sa biographie « Trump par Trump », il a confié que cette demeure était ce qui se rapprochait le plus du paradis. Il y a entre autres célébré son mariage avec Melania en 2005, ainsi que ceux de ses fils Donald et Éric.

Ces derniers mois Donald Trump a fait de cette résidence sa « Maison-Blanche d’hiver », mais le surnom n’est pas vraiment de lui puisque l’ancienne propriétaire avait déjà cette destinée en tête. Il aura donc fallut que Donald Trump achète cette propriété et qu’il soit élu président pour que Mar-a-Lago devienne la « Maison-Blanche sous les palmiers », comme le souhaitait Marjorie Merriweather Post !

Notre Guide de Palm Beach

La tragique histoire de la famille Kennedy à Palm Beach

– Galerie photos :

Crédits photo : Wikipedia, Flickr



Related Articles

1 comment

Write a comment
  1. Luc Durivage
    Luc Durivage 29 juillet, 2017, 09:21

    Luxe ostentatoire.

    Reply this comment

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !