Mindhorn : l’humour anglais fait son retour sur Netflix

Mindhorn : l’humour anglais fait son retour sur Netflix

Certes, quand les Monty Python ont propagé l’humour anglais en version cinématographique à la fin des années 1960, ils avaient eu l’avantage de la surprise. Difficile de faire mieux (ou pire, selon les goûts) dans l’absurde. (De même, le temps a prouvé qu’un Louis de Funès est difficile à égaler en matière de comique de situation à la française.)

Affiche du film Mindhorn

Malgré tout, les Angles des bords de la Tamise n’ont pas décidé d’en rester là, ni au niveau de la littérature ni dans le domaine du cinéma. Netflix vient de rendre international le film « Mindhorn », produit par (excusez du peu) Steve Cooghan et Ridley Scott, avec dans le rôle principal l’acteur inconnu Julian Barratt, alors que les acteurs archi-connus, comme Kenneth Branagh, n’ont pour leur part des rôles ne durant que quelques secondes. L’histoire, la voici (accrochez-vous) : La police de l’île de Man (île propriété de la reine, entre l’Angleterre et l’Irlande) est à la recherche d’un serial killer qui a le quotient intellectuel d’un enfant de neuf ans et pousse des cris d’oiseaux. Mais ce dernier ne veut négocier qu’avec le détective Mindhorn. Problème Mindhorn est une vieille série télévisée des années 1980 dont le héros portait un oeil électronique lui permettant de « voir la vérité ». L’acteur – qui a entre temps tenté de manière infructueuse une carrière à Hollywood – est obligé de revenir sur l’île de Man, pensant qu’au moins il ferait ainsi un peu parler de lui dans la presse en aidant la police. Il ajuste sa moumoute, met dans sa valise son blouson de cuir orange pourtant déjà démodé dans les année 1980, et s’en va… déclencher un choc de civilisations sur l’île ! (Et la franche hilarité du public).

Un film de Julian Barratt et Simon Farnaby avec Julian Barratt.

www.netflix.com/title/80157866


 


Tags assigned to this article:
CinémafilmMindhornnetflix

Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !