Compte-rendu de la table-ronde « tourisme en Floride » (et les photos du networking !)

Compte-rendu de la table-ronde « tourisme en Floride » (et les photos du networking !)

Le 24 mai se déroulait la 3ème table ronde des professionnels du tourisme francophone en Floride au restaurant Fabby’s d’Hollywood, organisée par les chambres de commerce FACCCCQF et Le Courrier de Floride, avec une trentaine de participants, dont la consule du Canada en charge des affaires économiques, Elaine Brouca, et le conseiller consulaire français Franck Bondrille.

Bien évidemment le premier thème abordé fut celui des chiffres, que personne n’attendait flamboyants. La Floride a perdu 14,7% de touristes Canadiens en 2016 qu’il faut ajouter au -5% de l’année précédente (et -2,2% au premier trimestre 2017). Les Français sont pour leur part en progression à +1% en 2016. Le chiffre global d’étrangers est en baisse, mais le principal « drame » dans l’affaire, c’est que le chiffre global du tourisme a tout de même progressé de +5,4% grâce à une présence accrue des touristes américains (en tout il y a eu 112 millions de touristes en Floride en 2016). Cette bonne santé globale signifie que le coût des séjours ne devrait pas baisser dans les prochains mois, et c’est bien là que réside le problème : la perte de valeur de l’Euro et du Dollar Canadien (et d’autres monnaies) vis-à-vis du dollar US rendent le séjour plus cher.

QUID DE LA PROCHAINE SAISON ?

Michael Côté, président de la Natbank, et les autres personnes présentes, ne s’attendent pas à de véritables bouleversements monétaires dans les mois qui viennent. Il faudra donc faire avec. De toute façon, comme dit l’adage… tant qu’il fera froid à Montréal, il y aura des Québécois en Floride.

Si la monnaie est un levier d’action dans les mains du président américain, néanmoins il en est d’autres qui sont sensés aider le tourisme, a commencer par l’action des puissants offices de tourisme de Floride. Les âmes peu charitables pourraient tirer sur l’ambulance en rappelant le grand cas réservé ces dernières années au tourisme brésilien (qui s’est ramassé de 29% en 2016), et le mettre en parallèle avec la sous-estimation de l’importance du tourisme canadien, et des francophones. Pour rappel, l’an passé VisitFlorida avait assuré le Courrier de Floride qu’il n’y avait « pas de touristes francophones en Floride » !! Ca va être encore plus compliqué avec eux cette année quand on sait que le budget (essentiellement pour le marketing) de 100M$ demandé par le gouverneur Scott a été refusé par les députés qui n’ont accordé que 25M$ à VisitFlorida (qui est pourtant l’un des plus gros offices de tourisme de la planète) !

EST-IL POSSIBLE D’AGIR ?

La réponse est évidente : chaque année les chambres de commerce et les consulats de France et du Canada font de la sensibilisation des institutions américaines à notre présence et à ce qu’elle apporte à la Floride. Est-il cependant possible de déplacer de plus grandes montagnes ? C’est une autre question, mais un grand nombre de participants à cette table-ronde ne paraissait pas effrayé par le challenge, et au minimum par le lancement d’action ciblées. La création d’un « comité tourisme » avait été évoquée l’an passé, et cette fois il semble que les professionnels francophones souhaitent vraiment aller dans cette direction, avec l’oreille bienveillante des chambres de commerce française (FACC) et québécoise (CCQF).

Il a été décidé de poursuivre la réflexion dans un groupe Facebook « Pros Du Tourisme En Floride » réservé aux professionnels, qui permettra de définir les types d’actions à mener : travail statistique, campagnes de sensibilisation, et même pourquoi pas lobbying : toutes les pistes sont pour le moment ouvertes, et nous ne saurions trop vous recommander de rejoindre ce groupe Facebook, préfigurant un vrai comité !

www.facebook.com/groups/1299853326737182/

Pour revenir à la baisse des tourismes canadien et francophone, il faut d’une part la relativiser : il y a eu une telle hausse ces dix dernières années que -14,7% ce n’est pas la fin du monde. L’année passée a été également marquée par un impact surdimensionné d’événements d’actualité : deux attentats (Orlando et Fort Lauderdale) et des prénoms qui ont dissuadé bien des visiteurs : Matthew, Zika, Donald…

Mais d’autre part il faut voir aussi les conséquences négatives que peut avoir cette baisse sur certaines régions de la Floride, que ce soit Broward et Palm Beach, bien évidemment, mais aussi les weekends ou les semaines de vacances à Disneyland ou à Miami Beach, villes qui ont elles aussi aussi bien souffert. Juste un chiffre : il y a eu -19,9% de Canadiens à visiter les Keys de Floride en 2016, et ça constitue un impact économique important pour les Keys. Donc de potentiels alliés pour aller sonner à quelques portes !

Pour terminer sur une bonne nouvelle : face au succès des lignes aériennes hebdomadaires de Norwegian de Fort-Lauderdale vers Pointe-à-Pitre, la compagnie a décidé pour la prochaine saison de lancer une troisième rotation hebdo vers l’île française !

Elaine Brouca, consule du Canada en charge à Miami des questions économiques.

Elaine Brouca, consule du Canada en charge à Miami des questions économiques.

Les Canadiens ? 5,5 milliards d’achats en Floride !

Comme l’a rappelé la consule Elaine Brouca, le Canada est le plus important partenaire commercial de la Floride, et le flux de tourisme provoque d’importantes dépenses (et également les plus importants achats immobiliers). « Environ 500 000 Canadiens possèdent un bien en Floride, un condo ou une maison« , a précisé la consule. « Ca m’a marqué toutes les personnes que j’ai rencontré qui sont venues ici en famille quand ils étaient enfants, et qui aujourd’hui, à l’heure de la retraite, souhaitent y acquérir un bien. Certains se disent d’ailleurs qu’ils sont trop jeunes pour la retraite et y fondent une entreprise.« 

Remerciements : La FACC, la CCQF et le Courrier de Floride remercient le restaurant Fabby’s (Fabienne et Vincent) pour leur accueil, Elaine Brouca, Franck Bondrille et la détermination de tous les participants qui sont venus à cette réunion pour aller plus loin. Vive la Floride !

Remerciements particuliers à Diane Ledoux pour l’organisation !

Gwendal GAUTHIER

Les photos du networking (réseautage) du 24 mai à Fabby’s :



Related Articles

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Laisser un commentaire

Nous avons besoin d’amourrrrr !

Un like sur Facebook, c’est très important pour la presse indépendante

Vous pouvez le faire ci-dessous.   MERCI A VOUS !